Calendriers vendus par de faux pompiers, facteurs, éboueurs : les conseils pour éviter les arnaques

DirectLCI
ESCROQUERIE - A l'approche des fêtes de Noël, des pompiers, éboueurs ou facteurs frappent à votre porte pour vendre des calendriers. Attention, certains sont des usurpateurs. Voici les conseils d'une policière, spécialisée dans la lutte contre les arnaques, pour ne pas tomber dans le piège.

Ils vendent des calendriers en se faisant passer pour des pompiers, des facteurs ou des éboueurs. "Attention aux faux quêteurs", prévient la gendarmerie de la Côte-d'Or dans le post Facebook ci-dessous publié fin octobre 2017. Comme chaque année à la période des étrennes, certains usurpateurs enfilent leurs uniformes pour faire du porte-à-porte.


"Soyez vigilant, mettait en garde l'an dernier le major Fabienne Boulard, contactée par LCI.fr, car ils ne se contentent pas de vous vendre un calendrier de piètre qualité pou 5 ou 10 euros, ils en profitent aussi pour rentrer dans votre maison pour dérober des objets ou faire un repérage dans l'idée de revenir vous voler plus tard". Voici les conseils de cette experte dans la lutte contre les escroqueries.

1 ) N'ouvrez pas à n'importe qui 

Ne faites pas confiance aveuglément quand on sonne à votre porte. Vérifiez par le judas ou l’entrebâillement de la porte que vous connaissez bien la personne. Si par exemple le soi-disant postier qui passe avec des calendriers n'est pas votre facteur habituel, vous devez vous méfier. Si malgré tout vous souhaitez donner des étrennes, ne faites pas entrer l'individu. Car le temps que vous alliez chercher de a monnaie, il aurait vitre fait de voler votre sac à main posé dans l'entrée ou vos clés de voiture dans le vide-poche. Et dans le cas où vous le feriez entrer, ne le laissez jamais seul. 


A noter ->  La police nationale ne vend pas de calendriers. Vous pouvez donc être certain que c'est une arnaque si des pseudo-agents frappent à votre porte avec des calendriers sous le bras. Quant aux pompiers (les vrais), ils organisent bien ce genre de ventes mais ils donnent un récépissé.


2 ) Vérifiez si des ventes sont prévues

En amont, vous pouvez noter le numéro de la caserne, de la société de nettoyage. Le moment venu, quand vous serez en face des prétendus professionnels, vous pourrez passer un coup de fil pour vérifier que des distributions de calendriers ont bien été organisées. Vous pouvez également vous renseigner à la mairie pour savoir si la commune est soumise à des interdictions de démarchage. Certaines, comme la maire de Paris,  interdisent non seulement aux agents municipaux mais aussi employés des sociétés privées assurant la collecte des déchets.

En vidéo

Calendrier : les pompiers de l'Isère entament le porte-à-porte

3 ) Signalez à la police ou à la gendarmerie

Bien sûr des plaintes sont rarement déposées pour un calendrier vendu quelques euros. Il est cependant important d'au moins en aviser les services de gendarmerie ou de police. Les autorités ont besoin de cette vigilance citoyenne pour pouvoir prendre les escrocs en flagrant délit. Un conseil, si vous avez été victime, appelez tout de suite le 17 et ne touchez à rien. Car cela pourrait compromettre le travail des équipes de la police scientifique.


A noter -> Que ce soit pour les éboueurs, les associations de parents d'élèves ou tout autre organisme susceptible de vendre des  calendriers, si vous souhaitez donner sans prendre de risque, faites-le en direct. Pour les premiers par exemple, allez à leur rencontre au moment du ramassage des poubelles. 

Plus d'articles

Sur le même sujet