Ces éleveurs font les choix de la vente directe

Ces éleveurs font les choix de la vente directe

Avec une baisse de 12% en dix, notre consommation de viande a tendance à baisser. Pour y faire face, des éleveurs se sont réinventés. À l'exemple de ceux de la Nièvre et des Yvelines que nous avons rencontrés.

Les Français mangent moins de viande. Pour y faire face, les producteurs doivent monter en gamme et se rapprocher également de leurs clients. C'est notamment le cas dans la Nièvre. Des agriculteurs, qui vendaient leurs vaches à des centrales d'achat depuis six générations, ont découvert une alternative pour mieux vendre et être mieux rémunérés. Comme François Perrigueur, éleveur Gaec du Grand Montigny, ils passent par "une entreprise qui fait la découpe et la commercialisation". Et ils y gagnent plus que dans "circuit traditionnel".

Dans les Yvelines, un éleveur a aussi fait tout pour attirer une clientèle en quête de qualité. Il a déboursé près de 50 000 euros pour installer une boucherie dans sa ferme. Cela a permis de découper toutes leurs bêtes sur place. En seulement un an, cet investissement est déjà rentabilisé grâce aux nouveaux clients qui arrivent chaque semaine. Ainsi, l'agriculteur a pu doubler son chiffre d'affaires.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 21/10/2020 présenté par Julien Arnaud sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 21 octobre 2020 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Toute l'info sur

Le 20h

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Emmanuel Macron s'exprimera à 20h pour rendre hommage à "VGE"

L'application TousAntiCovid sésame indispensable pour entrer dans un supermarché ?

EN DIRECT - Covid 19 : l'Iran passe la barre du million de cas de coronavirus

Bruxelles : quand la police tombe nez à nez avec un eurodéputé hongrois dans une fête libertine clandestine

Valéry Giscard d'Estaing est décédé "des suites du Covid-19"

Lire et commenter