Chèques cadeaux, aides de fin d'année... Ces collectivités qui proposent leur propre prime de Noël aux familles modestes

COUPS DE POUCE - Certains départements et communes prévoient, pour les habitants ayant du mal à joindre les deux bouts, des aides exceptionnelles de fin d'année, sous forme de versements ou de chèques cadeaux. C'est par exemple le cas de la Corse-du-Sud, des Bouches-du-Rhône ou encore de Saint-Germain-en-Laye. Des dispositifs indépendants de la prime de Noël du gouvernement.

Leurs habitants eux-mêmes ne le savent pas toujours, mais des collectivités locales proposent un coup de pouce aux foyers modestes à l'approche des fêtes de fin d'année. Il peut s'agir de bons cadeaux ou de versements totalement indépendants de la prime de Noël du gouvernement, qui sera versée par les Caisses d'allocations familiales et Pôle emploi à 2,5 millions de personnes la semaine précédant Noël. Ces initiatives n'existent pas partout. Ainsi, il convient de contacter le centre d'action sociale de votre commune (CCAS) ou le service social de votre  département pour savoir si de telles aides sont pévues et quelles sont les démarches pour en bénéficier.

Voici en tout cas quelques exemples de villes ou départements (la liste n'est pas exhaustive) où c'est bel et bien le cas. Les ressources et/ou la composition familiale sont de toute façon prises en compte.  


• Bouches-du-Rhône : 50 euros de bons cadeaux par enfant

Cette année, "les bénéficiaires du RSA ayant des enfants recevront 50 euros de bons cadeaux par enfant de moins de douze ans", précise un porte-parole du département, joint par LCI. 


• Corse-du-Sud : 165 euros ou plus selon le nombre de personnes

Les personnes disposant de faibles ressources mais ne touchant pas la prime de Noël peuvent recevoir un coup de pouce d'un montant de "165 euros pour une personne seule, 200 euros poir un couple et davantage s'ils ont des enfants", détaille à LCI le conseil départemental. L'attribution de cette aide dépend de leurs ressources (820 euros maximum pour une personne seule et 1245 euros maximum pour un couple) et de leur situation familliale. Il convient de déposer un dossier aux services sociaux. 


• Puteaux : chèque cadeaux de 40 euros par enfant jusuq'à 12 ans

Un "chèque solidarité Noël" d'une valeur de 40 euros est délivré aux personnes sans emploi ayant des enfants (jusqu'à l'âge de douze ans). Les dossiers de demande sont à déposer au Centre communal d'action sociale de cette ville des Hauts-de-Seine.  


• Versailles : une prime par enfant de moins de 16 ans

Les habitants de la préfecture des Yvelines ayant des enfants de moins de 16 ans et disposant de faibles ressources peuvent demander une aide en constituant un dossier directement en ligne, ici sur le site Versailles.fr ou en se rendant au Centre communal d'action sociale. 


• Saint-Germain-en-Laye :

Un chèque utilisable dans certains magasins ou auprès de certains prestataires est attribué aux personnes inscrites à Pôle emploi et ayant des enfant (jusqu'à 16 ans) vivant dans cette commune des Yvelines. Cette aide, qu'il faut demander au Centre communal d'action sociale, est réservée  à ceux dont le quotient familial est inférieur ou égal à 400 euros. 


A noter : la ville de Montataire, dans l'Oise, a auss mis en place une aide exceptionnelle de fin d'année pour les foyers modestes. Mais à l'heure où nous écrivons ces lignes, il n'est plus possible de la demander puisque qu'il fallait obligatoirement s'inscrire entre le 6 et le 24 novembre. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Prime de Noël

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter