Les petits commerces se mettent à la livraison pour continuer à exister

Les petits commerces se mettent à la livraison pour continuer à exister
Mon argent

REPORTAGE - Face aux mesures de confinement, les boutiques fermées au public s'adaptent. Elles s'organisent en proposant des livraisons à domicile pour approvisionner leurs clients et ainsi éviter la faillite.

De nombreux petits commerces, jugés non essentiels, ont dû baisser le rideau à l'annonce du confinement. Pour maintenir leur activité malgré les mesures sanitaires, ils n'ont d'autre solution que de se mettre à la livraison à domicile. C'est par exemple le cas d'une librairie de Croissy-sur-Seine, dans les Yvelines. Le gérant a choisi de livrer lui-même ses clients les plus fidèles qui continuent à passer commande. 

Autre exemple à Vaucresson, dans les Hauts-de-Seine :  le magasin de jouets de Céline enregistre depuis une semaine un nombre de commandes dix fois plus important qu'à l'accoutumée. Pour occuper les enfants tout en restant à la maison, les familles se fournissent tout particulièrement en jeux de société et en loisirs créatifs. Lancé il y a quelques années, le site marchand adossé à sa boutique est plus que jamais indispensable.

Lire aussi

Toute l'info sur

Le 13h

Le sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13h du 09/04/2020 présenté par Jacques Legros sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13h du 9 avril 2020 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Toutes les réponses à vos questions dans notre chatbot. Posez-lui une question, il y répond ici.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent