Plus de farine et de poisson congelé, moins de maquillage et de sandwich : les achats des Français ont changé

Plus de farine et de poisson congelé, moins de maquillage et de sandwich : les achats des Français ont changé

CONSO - Le savon, la farine et le sucre et les gants de ménage sont pris d'assaut par les consommateurs. Leurs ventes ont explosé depuis le début du confinement.

En six semaines de confinement tout a changé pour les Français, y compris leurs habitudes de consommation. Selon l'institut IRI, spécialisé dans l'analyse de données liées à la consommation, le contexte actuel bouleverse nos comportements lorsque nous sortons faire nos courses. 

En comparant les achats des Français sur une période allant du 16 mars au 12 avril, l'institut nous révèle que bon nombre de produits ne sont plus une priorité en cette période de crise sanitaire et de restrictions: les produits cosmétiques sont délaissés (-62%) de même que les laques ou les produits coiffants (-50%). Reste que les produits de coloration et de soins des jambes sont très sollicités (+88% et +70%) les Français et Françaises n'attendant pas la possible réouverture des salons dans les semaines qui viennent

Toute l'info sur

Le 20h

Sur un plan alimentaire, les salades de fruits ne font plus recette (-54%) de même que les sandwichs (-68%). Le champagne souffre également du confinement, empêchant toute célébration ou réunion festive entre proches (-60%). En cette période où les Français font davantage attention à leur budget, les produits de grande marque sont boudés par les clients, préférant se tourner vers des articles de marque distributeur très souvent moins chers. 

Lire aussi

Les ventes de produits ménagers explosent

Si les Français délaissent les produits onéreux et d'hygiène, ils accordent a contrario un budget tout particulier à certains produits essentiels. Les ventes de farine ont explosé (+189%) de même que les levures et le sucre (+181%), les desserts à préparer (+79%) et les sirops sucrés (+76%), des chiffres révélateurs d'une passion (naissante pour certains et certaines?) pour la pâtisserie et autres préparations culinaires.

De même, alors que la date du déconfinement progressif était jusqu'alors inconnue  - Emmanuel Macron s'étant exprimée sur celle-ci le 13 avril - les Français ont voulu se tourner vers des produits emballés et notamment surgelés, ces derniers ayant des dates limites de consommation beaucoup plus longues que les produits frais (+77% pour les viandes surgelés et +84% pour les poissons surgelés). 

Reste qu'il faut aussi trouver de quoi s'occuper le temps de la levée du confinement. Et certains n'hésitent pas à repasser plus d'une fois l'aspirateur et les produits nettoyants pour rendre leur chez soi plus propre. Les ventes de gants de ménage ont explosé (+264%) tout comme la javel (+111%) et les savons de ménage (+78%). 

Autre évolution de comportement à noter: notre façon de faire les courses. Les services de drive alimentaire des grandes surfaces connaissent un franc succès (+95% par rapport à avril 2019). Les petits commerces de proximité sont également davantage fréquentés (+19%). Enfin 58% des personnes interrogées par l'institut déclarent faire plus souvent que d'habitude leurs achats de première nécessité les jours de semaine en cette période de confinement.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Retour à l'école, fin des 10 km, ouverture des terrasses... les dates à connaître pour les prochaines semaines

EN DIRECT - Déplacement, écoles, vaccination, couvre-feu... ce qu'il faut retenir des annonces de Jean Castex

"On sera à 600 morts par jour d'ici quelques semaines" : le cri d'alerte du Pr Jean-François Timsit

Rentrée scolaire, frontières, vaccination... de quoi parlera Jean Castex ce jeudi ?

Peut-on circuler sans limite ce week-end de retour de vacances ? Le 20H vous répond

Lire et commenter