Fermeture des rayons de produits "non essentiels" : le casse-tête des supermarchés

Fermeture des rayons de produits "non essentiels" : le casse-tête des supermarchés

Avec le confinement les supermarchés ne pourront mettre en vente que des produits dits essentiels. Mais de quels articles parle-t-on exactement ? Cette mesure fera-t-elle effet pour les petits commerçants ?

Depuis ce week-end, les rayons livre des supermarchés sont recouverts de film plastique ou barrés à l'entrée. Ils sont interdits d'accès, parce que les livres sont considérés comme des articles "non essentiels". Et à partir de mardi 3 novembre, d'autres rayons seront concernés dans les grandes surfaces. La liste officielle ne sera connue que mardi matin, mais le gouvernement a annoncé ce lundi soir une tolérance jusqu'à mercredi pour la vente de ces articles.

A priori, les vêtements devraient également être interdits à la vente. Tous les rayons dédiés aux textiles devraient être fermés. Même chose pour l'électroménager et pour les fleurs. En revanche, selon nos informations, les articles pour bébé et les produits d'hygiène continueront à être vendus. Pour la Fédération du commerce et de la distribution, ces mesures n'auront aucun effet pour les petits commerçants. À ce stade, il semble que les produits considérés comme essentiels soient l'alimentation, les boissons, la quincaillerie, la papeterie, l'informatique et la presse.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 02/11/2020 présenté par Gilles Bouleau sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 2 novembre 2020 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Toute l'info sur

Le 20h

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 9000 nouveaux cas mardi, la barre des 50.000 morts franchie

CARTE - Confinement : regardez jusqu’où vous pourrez sortir autour de chez vous dès le 28 novembre

"Cessons de dire des bêtises" : taxé de racisme après sa parodie d’Aya Nakamura, Omar Sy se défend

Voici les trois étapes de l'assouplissement du confinement jusqu'à janvier

"Koh-Lanta" : avant la finale, qui remporte le match des réseaux sociaux ?

Lire et commenter