Gaz, retraite... ce qui change pour votre budget au 1er octobre

Mon argent

DÉPENSES - Il ne se passe pas un mois sans réforme ou changement de prix risquant d'avoir un impact sur le budget de nombreux ménages. Octobre arrive ainsi avec une modification d'ampleur concernant les plans d'épargne retraite mais aussi une baisse des tarifs réglementés du gaz. Voici ce qu'il faut retenir.

Outre les habituelles variations mensuelles du tarif réglementé du gaz, le mois d'octobre arrive avec des changements susceptibles d'affecter vos finances personnelles. L'un d'eux concerne tout particulièrement les actifs qui se constituent dès à présent une épargne en vue de leur retraite. Voici les principaux changements. 

Plan d'épargne retraite : lancement de trois nouveautés

Trois nouveaux produits d'épargne retraite sont commercialisés :

• Un plan d'épargne retraite d'entreprise collectif ouvert à tous les salariés et destiné à remplacer l'actuel plan d'épargne pour la retraite collectif (Perco).

• un plan d'épargne retraite d'entreprise réservé à certaines catégories de salariés (généralement les cadres et dirigeants) et amené à se substituer aux contrats dits "article 83".

• un compte-titres ou un contrat d'assurance, individuel cette fois, et ayant vocation à succéder à l'actuel plan d'épargne retraite populaire (Perp) et au contrat Madelin concernant pour sa part les professions libérales.

Ceux qui le souhaitent peuvent donc souscrire à l'une de ces formules qui se veulent "plus simples, plus flexibles et avantageuses fiscalement", selon les termes de Bercy. A noter que les personnes disposant déjà d'un produit d'épargne retraite peuvent transférer leurs fonds vers ces nouveaux venus.

Voir aussi

Gaz : baisse de 2,4% des tarifs réglementés

Les tarifs réglementés du gaz appliqués par Engie diminuent en moyenne de 2,4% par rapport à septembre. Cette baisse prend différentes proportions en fonction des situations. Elle représente 0,6% pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson, 1,4% pour ceux qui ont un double usage cuisson et eau chaude, et 2,5% pour les foyers qui se chauffent au gaz.

Micro-entreprise : un alourdissement des charges finalement annulé

Un projet de décret revoyant à la baisse l'aide à la création ou à la reprise d'entreprise (Acre) n'a finalement pas été publié ce mardi au Journal officiel. Il avait été initialement prévu de mettre en place dès ce 1er octobre une réforme limitant les exonérations de cotisations sociales auxquelles les micro-entrepreneurs (anciens auto-entrepreneurs) ont droit au lancement de leur activité. Selon Les Echos, le texte prévoyait que cette réduction de charges serait de 50% pendant seulement une année, au lieu de 75%, puis 50% et 25% sur trois ans. Une période de transition devait permettre à ceux qui ont déjà un an d'activité de bénéficier toutefois d'une réduction de 25% la deuxième année, puis de 10% la troisième. 

Selon l'AFP, face aux fortes protestations exprimées par les représentants des micro-entrepreneurs, le gouvernement a donc préféré temporiser en renonçant à faire paraître son décret dans l'immédiat. Reste à savoir si la mesure sera adoucie ou simplement annulée. 

Voir aussi

À noter enfin que, pour la plupart des propriétaires, la taxe foncière est à payer au plus tard le 15 octobre (espèces, chèque, titre interbancaire de paiement ou virement) ou le 20 octobre (paiement en ligne).

Lire et commenter