VIDÉO - Il était une fois le compteur Linky

VIDÉO - Il était une fois le compteur Linky

BOÎTIER - Le compteur électrique intelligent Linky se déploie sur tout le territoire. Objectif : 35 millions de compteurs installés d'ici fin 2021. Grâce à la collecte des données de consommation à distance, fini le passage des techniciens d'Enedis. Ce qui préoccupe certains consommateurs concernant la protection de leur vie privée.

Il est appelé à remplacer 90% du parc existant. Linky, la nouvelle génération de compteurs électriques d'Enedis (filiale d'EDF), a été expérimenté en 2009 avant d'être massivement lancé fin 2015. Plus de 7,3 millions de foyers en étaient équipés début 2018, à raison de 30.000 installations par jour. L'objectif est d'atteindre les 35 millions fin 2021. Pour un coût estimé à 4,5 milliards d'euros au total.

Lire aussi

Ce boîtier connecté présente l'avantage, pour le gestionnaire du réseau, de permettre de réaliser de nombreuses opérations à distance : relevé, ouverture, résiliation notamment. Les techniciens n'ont donc plus à passer. Il n'empêche que 300 communes contestent son installation. Les raisons invoquées : non seulement la crainte de certains d'être exposés à son champ électromagnétique (même si l'Agence nationale de sécurité sanitaire assure que le risque est faible) mais aussi l'atteinte potentielle à la vie privée dans la mesure où des données de consommation sont collectées. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : "gagner du temps" avant de reconfiner, une stratégie risquée

Les données médicales de 500.000 Français dérobées et diffusées sur internet

EN DIRECT - Covid-19 : un nouveau conseil de défense sanitaire à l'Élysée

Pour faire face à l'explosion du taux d'incidence à Mayotte, des renforts envoyés sur place

Val d'Oise : une joggeuse disparaît, la gendarmerie lance un appel à témoins

Lire et commenter