CARTE - Baisse des impôts : vérifiez si votre département fait partie des grands gagnants

CARTE - Baisse des impôts : vérifiez si votre département fait partie des grands gagnants
Mon argent

LA CHRONIQUE ÉCO - Entre la disparition de la taxe d'habitation pour 80% des ménages et la baisse de l'impôt sur le revenu appliquée à presque tous les foyers imposables, 8,8 millions de ménages bénéficiant des deux dispositifs vont économiser en moyenne 982 euros. Vérifiez si vous habitez dans l'un des départements où le gain est le plus élevé.

Résidez-vous dans l'un des départements où la baisse des impôts est la plus élevée en 2020 ? Bercy a sorti sa calculatrice mi-février pour estimer le montant de l'économie réalisée sur l'ensemble de l'année par les ménages qui bénéficient à la fois de la baisse de l'impôt sur le revenu et de la suppression de la taxe d'habitation sur la résidence principale. Pour les 8,8 millions de foyers cumulant ces deux gestes fiscaux, la baisse totale atteint en moyenne 982 euros. 

Les effets de cette double baisse diffèrent non seulement en fonction de la situation financière et familiale du bénéficiaire mais aussi, et surtout, de la localité où il habite. La disparition de la taxe d’habitation pèse en effet énormément dans le résultat final. Bercy, qui avait déjà communiqué début février des moyennes par villes (les habitants de Montfermeil apparaissaient alors comme les grands gagnants avec un gain moyen de 1.684 euros pour les bénéficiaires) illustre désormais également les effets de sa politique fiscale avec des moyennes par département. 

Lire aussi

Nous avons reproduit ces moyennes dans la carte ci-dessous. Cliquez ici si vous ne la visualisez pas l'infographie

Toute l'info sur

La Matinale

Les grands gagnants de cette double baisse d'impôts vivent notamment dans le Sud-Est de la France (1.185 euros en moyenne pour les ménages concernés dans les Bouches-du-Rhône, 1.141 euros dans l'Hérault, 1.133 euros dans le Var par exemple), en Bretagne (1.070 euros en Ille-et-Vilaine, 1058 euros dans le Finistère) ou en Île-de-France (1.173 euros dans le Val-de Marne, 1.161 euros en Seine -Saint-Denis, 1.142 euros dans le Val d'Oise)... à l'exception notable des Parisiens qui bénéficient de l'une des baisses moyennes les plus faibles (783 euros). 

Dans l'ensemble, ces diminutions d'impôt concernent  :

• 24,4 millions de foyers bénéficiant de la suppression de la taxe d'habitation en 2020 pour un gain moyen de 723 euros ;

• 17 millions de foyers (parfois les mêmes) pour lesquels l'impôt sur le revenu diminue en moyenne de 300 euros sur l'année. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Voici les trois étapes de l'assouplissement du confinement jusqu'à janvier

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 186.000 demandes d'aides d'entreprises pour le mois d'octobre

Vers la fin de l’attestation de déplacement pour Noël ?

"L’eau ça mouille… " : quand Monoprix ridiculise les restrictions dans les rayons

Interview choc de Diana en 1995 : la BBC ouvre une enquête, William espère que cela aidera "à établir la vérité"

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent