Canicule : ventilateur, climatiseur, rafraîchisseur d'air : comment bien choisir, et quel budget y mettre ?

BUDGET
ZOOM - Face à la canicule, les sensations de fraîcheur produites par les climatiseurs, les ventilateurs ou autres sont différentes. Certains de ces outils ne font que brasser l'air chaud alors que d'autres diminuent réellement la température. On vous explique les différences pour choisir au mieux le modèle dont vous avez besoin.

La chaleur va être caniculaire par endroits et les plus fragiles vont devoir se mettre à l'abri. Vous êtes enceinte, vous avez des enfants en bas âge ou vous avez plus de 65 ans ? Équipez-vous, d'autant que la chaleur va continuer tout l'été. Déjà, on peut le voir dans les magasins spécialisés : les rayons climatiseurs sont pris d'assaut. Mais face à tous les produits proposés, difficile d'y voir clair. En fonction de vos besoins, quel modèle choisir ? Quel budget y mettre ? LCI fait le point. 


On pourrait regrouper les modèles en quatre catégories différentes. D'abord, les ventilateurs et colonnes, qui tournent entre 20 et 60 euros. Sachez-le, ils ne font que brasser de l'air chaud. La différence entre les deux ? Le volume sonore : 58 décibels pour la colonne contre 65 en moyenne pour le ventilateur. Si vous cherchez à rafraîchir votre chambre, privilégiez donc la machine qui fait le moins de bruit, à savoir la colonne. 

Pour une sensation d'air frais

Deuxième catégorie : les rafraîchisseurs d'air, dont le prix démarre à partir de 60 euros. Ils ne sont efficaces que pour les petites surfaces. Dans la machine, vous devez placer, dans le bac, des pains de glace, qui rafraîchirons l'air, qui sera ensuite rejeté dans la pièce. "Cela ne fera pas tomber la température, mais vous aurez une sensation d’air frais", nous explique un vendeur, qui assure que le rafraîchisseur d’air est plus efficace qu’un ventilateur ou une colonne. 


Cela est encore insuffisant ? Passez à la troisième catégorie, le climatiseur mobile. Mais attention, cela a un coût : au minimum 250 euros. Plus contraignant, car il faut évacuer l’air chaud par une gaine, en passant par une fenêtre ouverte ou un trou dans le mur. Mais c’est le seul appareil à réellement faire chuter la température. 

Attention à bien avoir l'étiquette A

Encore plus chers, mais beaucoup moins bruyants : les climatiseurs fixes, qui coûtent plus de 1000 euros. Le choix du modèle doit se faire en fonction du volume de la pièce. A partir de 40 m2, la console est plus confortable qu’un split mural, car le flux d’air vient d’en haut, ce qui créé des courants d’air. Attention, dans les deux cas, pas question de faire l’installation soi-même, ce type de climatiseur doit être raccordé par un professionnel. 

Vous l'aurez compris, les possibilités sont multiples. Derniers conseils : n'hésitez pas à regarder le nombre de décibels du produit qui vous fait de l’œil. Au-delà de 60, vous risquez d'avoir la tête comme un chaudron. N'hésitez pas non plus à examiner la consommation d'énergie de l'appareil, en vous assurant qu'il a bien une étiquette A, sinon votre facture d'électricité risque de grimper. Enfin, peu importe le modèle que vous choisirez, sachez que la température de votre intérieur ne doit pas avoir plus de 7 degré de différence avec l'extérieur. Ainsi, s'il fait 30 degrés dehors, assurez-vous de ne pas faire tomber le thermostat chez vous en dessous de 23 degrés. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

LE WE 20H

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter