Prélèvement à la source et crédits d'impôt : 8,5 millions de foyers vont recevoir en moyenne 627 euros le 15 janvier

Prélèvement à la source et crédits d'impôt : 8,5 millions de foyers vont recevoir en moyenne 627 euros le 15 janvier
Mon argent

Toute L'info sur

La Matinale

LE CHIFFRE ÉCO - Le 15 janvier, un acompte de 5,5 milliards d'euros au total va être versé à près de 8,5 millions de Français dans le cadre du prélèvement à la source. Attention à ne pas tout dépenser trop vite cependant : dans certains cas, cette avance liée aux crédits d'impôt sera à rembourser en partie cet été.

Dans le cadre du prélèvement à la source, 8,5 millions de foyers vont recevoir directement sur leur compte bancaire de la part du fisc un acompte de 627 euros en moyenne à la mi-janvier, selon les chiffres communiqués par le ministère de l'Economie et des Finances ce mercredi 9 janvier 2019. Le montant total de 5,5 milliards d'euros correspond à une avance de 60% des réductions et crédits d'impôt perçus par les contribuables pour certaines catégories de dépenses effectuées en 2018. Ces crédits ne sont pas en effet pas déduits de la somme prélevée sur les salaires.

Cela concerne ceux qui ont versé des dons aux associations (6,3 millions de foyers) ou des cotisations syndicales (1,5 million), ont fait appel à des salariés à domicile (4 millions), ont eu des frais de garde pour leurs jeunes enfants (1,7 million), ont effectué des dépenses d'accueil en Ehpad (0,5 million) ou encore un investissement locatif (0,5 million). A noter que 345.000 contribuables n'ayant pas transmis leurs coordonnées bancaires au fisc en 2018 recevront pour leur part cet acompte par lettre-chèque d'ici à la fin du mois de janvier.  

Lire aussi

Si vous êtes concerné, soyez néanmoins vigilant car cet acompte de 60% a été calculé à partir de votre dernière déclaration de revenus mentionnant vos dépenses de 2017. Ainsi, si vos frais donnant droit à cet avantage fiscal ont changé en 2018, une régularisation aura lieu à la hausse ou à la baisse à l'été 2019, une fois que vous aurez signalé au fisc vos dépenses réelles de 2018 via la déclaration de revenus à remplir au printemps 2019.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter