Conditions et date de versement, montant, ressources... : nous avons répondu à vos questions sur la prime de Noël

Mon argent

Toute L'info sur

La prime de Noël 2019

QUESTIONS / RÉPONSES - Le versement, pour le 14 décembre, de la prime de Noël a été confirmé ce mardi par le gouvernement. Vous nous avez fait part de vos interrogations sur ce dispositif. Pouvez-vous y prétendre ? Qui la verse ? Quelles sont les conditions ? Voici les réponses à vos principales questions.

Près de deux millions et demi de ménages modestes vont recevoir une prime de Noël en 2018. Le ministère des Solidarités et de la Santé l'a confirmé ce mardi 11 décembre. Les virements auront lieu à compter du 14 décembre sur les comptes bancaires des bénéficiaires. 

Mais qui y a droit ? Pour quel montant ? Quels organismes se chargent de la verser ? Les internautes ont fait part de leurs interrogations à LCI, non seulement par mail mais aussi sur Facebook. Voici les réponses aux principales questions que nous avons reçues ce mardi. 

Lire aussi

"Je suis au chômage, ai-je le droit à la prime de Noël ?

Cette question est posée par deux internautes, Nadine par mail et Gaëtan sur Facebook.

Certaines personnes inscrites à Pôle emploi peuvent prétendre à la prime de Noël. Il s'agit en particulier des bénéficiaires des minima sociaux. Tout dépend donc du type d'allocation que vous avez touché en novembre, mois qui sert de référence.

• Vous êtes concerné si vous percevez l'allocation de solidarité spécifique (ASS) ou l'allocation équivalent retraite (AER).

• Vous n'êtes en revanche pas concerné si vous percevez l'allocation d'aide au retour à l'emploi (ARE).

"Par quel organisme la prime de Noël est-elle versée ? S'agit-il de la Caf ?"

Cette question nous a été adressée par Cédric sur Facebook.

Deux organismes sont chargés d'effectuer les virements correspondant à la prime de Noël. Tout dépend encore une fois de la situation du bénéficiaire puisque ce coup de pouce est attribué sur critères sociaux. D'un côté, la Caisse d'allocations familiales (Caf) verse cette aide aux personnes touchant le revenu de solidarité active (RSA). De l'autre, Pôle emploi la verse à un petit nombre de demandeurs d'emploi : ceux bénéficiant de l'allocation de solidarité spécifique (ASS) ou de l'allocation équivalent retraite (AER). 

"Quelles sont les conditions à remplir pour prétendre à la prime de Noël ?"

Cette question est formulée par Dorothée sur Facebook.

Comme nous l'indiquons dans les précédentes réponses, ce coup de pouce de fin d'année est réservé aux bénéficiaires des minima sociaux. Il peut donc s'agir :

• du revenu de solidarité active (RSA) : la prime est alors versée par la Caf et son montant dépend du nombre de personnes dans le foyer (152,45 euros pour une personne seule et 320,14 euros pour un couple avec deux enfants, par exemple) ; 

• de l'allocation de solidarité spécifique (ASS) : le versement sera effectué par Pôle emploi et le montant est fixé à 152,45 euros ;

 • de l'allocation équivalent retraite (AER) : là aussi, c'est Pôle emploi qui s'en charge et le montant est unique, à 152,45 euros.

Dans tous les cas, la somme est virée automatiquement sur votre compte bancaire, sans que vous n'ayez à en faire la demande. 

"Les assistantes maternelles ont-elles droit à la prime de Noël ?"

Cette question est posée par Valérie sur Facebook.

L'attribution de la prime de Noël ne dépend pas de votre profession (et de toute autre situation d'ailleurs, comme par exemple un handicap), mais seulement et uniquement de vos ressources. Cette aide exceptionnelle de fin d'année est en effet versée aux bénéficiaires des minima sociaux comme le revenu de solidarité active (RSA), l'allocation de solidarité spécifique (ASS) et l'allocation équivalent retraite (AER). 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter