Pourquoi Loïc, Thomas et Daniel ont placé leurs économies dans la privatisation de la FDJ

Pourquoi Loïc, Thomas et Daniel ont placé leurs économies dans la privatisation de la FDJ
Mon argent

Toute L'info sur

Le 20h

SUCCÈS - L'ouverture du capital de la FDJ connaît un succès incroyable. Les particuliers ont réservé pour un milliard d'euros d'actions depuis le 7 novembre. La période de souscription se termine ce mardi.

La vente des actions de la Française des Jeux est un succès sans précédent depuis plusieurs années à la bourse de Paris. Depuis le 7 novembre, les petits épargnants, aussi bien des cadres comme des étudiants, ont déjà souscrit pour un milliard d'euros d'actions. Ils estiment tout d'abord que l'avenir de la FDJ, en situation de monopole sur les jeux de grattage, est radieux et que le placement est donc sans risque. Ils tablent ensuite sur un rendement d'environ 3% par an, soit bien plus que le livret A, qui plafonne pour l'instant à 0,75%. 

Malgré tout, les experts rappellent qu'acheter des actions ne s'improvise pas et qu'il faut bien se renseigner avant de franchir le pas.

Lire aussi

La période de pré-inscription se termine ce mardi 19 novembre pour le grand public. Les ordres peuvent être passés au guichet jusqu'à 17h, par téléphone jusqu'à 17h ou 19h selon les banques ou les courtiers et jusqu'à 20h par Internet. Le prix de l'action n'est pas encore connu car il s'agit d'une "offre à prix ouvert". Il devrait cependant se situer dans une fourchette comprise entre 16,50 euros et 19,90 euros. Il sera calculé avant la mise en bourse,  prévue ce jeudi. 

Pour rappel, les particuliers qui souscrivent pendant la phase de réservation bénéficient de deux avantages : une décote de 2% par rapport au prix du placement institutionnel et, à condition de les conserver au moins 18 mois, une action gratuite pour dix achetées.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter