Repas de Noël : comment bien choisir son saumon fumé

CONSEILS PRATIQUES - Vous souhaitez épater vos convives pour le repas des fêtes ? Première étape, sélectionner de bons produits. Voici quelques conseils qui vous seront précieux pour choisir votre saumon.

Après les cadeaux, l’autre grande étape pour que votre Noël soit réussi, c’est le repas. Et pour qu'il soit réussi et que vous épatiez vos convives, il faut sélectionner les bons produits. La rédaction a fait appel à des professionnels pour quelques conseils pratiques qui pourraient bien vous être utiles en ce qui concerne le saumon.

La provenance

Première chose, soyez attentif à la provenance du saumon. "Celui de Norvège est plus intensif, les autres pays, l’Irlande et l’Ecosse c’est un peu mieux", explique Gurvan Guimard, poissonnier. L'étiquette en dit long sur le produit. Premier piège à éviter, l’inscription "saumon Atlantique". Ce n’est pas la provenance, mais l’espèce. Il peut aussi bien venir de la mer Baltique que du Chili. 

Les mentions

Préférez un saumon salé au sel sec, sinon le produit peut être trempé en saumure et gonflé d’eau. La texture devient alors très pâteuse. Attention également à l’expression "saumon fumé". S’il n’y a aucune mention du bois utilisé, c’est sans doute que le poisson a été imbibé "d’arôme fumé, mais n’a pas subi de fumage traditionnel au bois", explique un restaurateur.  


L’étiquetage doit également signaler si le saumon fumé a été décongelé. Et il faut éviter les produits où du sucre apparaît dans la liste des ingrédients.

En vidéo

JT20H - Le prix, un gage de qualité ? Comment bien choisir son saumon

La couleur

Une couleur rose uniforme signifie que le saumon a reçu une bonne alimentation. Les taches brunes ne doivent que très rarement apparaître. La bordure de tranche ne doit pas être plus foncée. "Il s’agit de sang coagulé. C’est très amer. Les producteurs le laissent parce que ça fait du poids en plus." En revanche, les saumons sauvages peuvent présenter quelques taches. Il s’agit d’hématomes qui n’ont pas d’incidence sur la qualité.

L'emballage

Si vous préférez les produits vendus préemballés, évitez les emballages sous-vide qui ne sont pas conservés dans des enceintes réfrigérées. La saumon fumé doit être conservé entre 0°C et 4°C. Il faut également éviter les emballages où le poisson sue. Si les gouttelettes apparaissent, cela signifie que le poisson est trop chaud et qu’il est conservé dans de mauvaises conditions.


Désormais, vous êtes prêt(e) à faire vos courses. Et surtout à ravir les papilles de vos convives !


Retrouvez tous nos articles sur Noël dans notre dossier consacré.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Tout pour briller à Noël

Plus d'articles

Sur le même sujet