Taxation des voitures en fonction du poids : quels sont les modèles concernés ?

Taxation des voitures en fonction du poids : quels sont les modèles concernés ?
Mon argent

Une nouvelle taxe est à l'étude pour les voitures les plus lourdes. Si votre nouveau SUV pèse plus de 1,8 tonne, vous devrez payer un malus. Nous vous donnons plus de détails.

Toute l'info sur

Le 20h

L'exécutif envisage de durcir le malus sur les émissions de CO2, en ajoutant une taxe portant cette fois sur le poids du véhicule. Dans le viseur, les SUV et les berlines haut de gamme pesant plus de 1,8 tonne (ou 1 800 kg). Au-dessus de ce seuil, la taxe sera de 10 euros par kilogramme.

Voulue par la ministre de la Transition écologique, cette taxe devait initialement concerner les véhicules de plus de 1,4 tonne, soit un tiers des voitures neuves vendues dans l'Hexagone. Mais sous la pression de Bercy et des constructeurs automobiles, Matignon a relevé ce seuil afin d'épargner les marques tricolores, comme la Peugeot 3008 ou la Renault Kadjar.

Pour les experts, la mesure vise avant tout à éliminer les véhicules les plus pollueurs des zones urbaines. En revanche, les voitures électriques en seront exonérées quel que soit leur poids. Enfin, le gouvernement planche sur des ajustements pour les voitures hybrides et pour les familles nombreuses ayant besoin de véhicules spacieux. Son entrée en vigueur est prévue en 2022.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 15/10/2020 présenté par Gilles Bouleau sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 15 octobre 2020 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 20.000 nouveaux cas et 163 décès ces dernières 24 heures en France

EN DIRECT - Assassinat de Samuel Paty : six gardes à vue levées

CARTE - Covid-19 : à quel stade en est l'épidémie, département par département ?

Stéphane, témoin du meurtre de Samuel Paty : "A 30 secondes près, on aurait pu faire quelque chose"

Enseignant tué : ce que disait son cours sur la liberté d'expression

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent