Voiture, carburant, chauffage : pouvez-vous bénéficier des mesures qui doivent faire baisser la facture ?

Mon argent
DÉPENSES - Mise en place d'une super prime à la conversion, chèque énergie augmenté et étendu, majoration des indemnités kilométriques pour les petites cylindrées, prise en charge du remplacement d'une chaudière au fioul... êtes vous concerné par ces différentes aides créées ou revues à la hausse pour apaiser la grogne liée à la flambée du prix des carburants ?

De l'achat d'une voiture électrique au remplacement d'une chaudière au fioul, en passant par la majoration des indemnités kilométriques, qu'il s'agisse de nouveautés ou d'amélioration, de nombreux coups de pouce sont prévus pour alléger davantage les dépenses liées à l'automobile ou au chauffage. Dépenses qui ont flambé au début de l'automne en raison de l'augmentation du prix des carburants.


Entre les mesures prévues dans le plan de Finances pour 2019, les annonces faites par le Premier ministre mercredi 14 novembre et les récentes déclarations des ministres de l'Economie, des Comptes publics et de la Transition écologique et solidaire, LCI fait le point sur ces aides qui devraient prochainement être mises en place ou améliorées.  

Chauffage : amélioration du chèque énergie et remplacement des chaudières au fioul

• Chèque énergie pour diminuer la facture de chauffage : dispositif plus généreux et plus large

Ce dispositif permet de payer tout ou partie d'une facture de chauffage (gaz, électricité, fioul, bois notamment). Envoyé entre fin mars et fin avril, il va être étendu pour profiter à 5,6 millions de foyers modestes (contre 3,6 millions actuellement).


-  Son montant va augmenter : + 50 euros en moyenne

Il va donc passer à 200 euros en moyenne (contre 150 euros actuellement, avec un minimum de 48 euros et un maximum de 227 euros) pour les 3,6 millions de ménages qui en bénéficiaient déjà.


- Davantage de bénéficiaires : + 2 millions

Ces deux millions de foyers supplémentaires toucheront pour leur part un chèque d'un montant moyen de 60 euros.

Exemple : un couple sans enfant au Smic aura 63 euros, alors qu'avec les anciennes règles, il était non éligible.


>>Tous les détails sur le chèque énergie en cliquant ici


• Aide pour remplacer une chaudière au fioul : 30% du coût de transformation

Il s'agit d'un nouveau dispositif, à destination des ménages les plus modestes, qui permettra de prendre en charge "un tiers du coût global de transformation", selon Edouard Philippe. L'objectif consiste à supprimer les chauffages au fioul dans les dix ans. Les détails de la mesure, notamment les critères d'éligibilité, n'ont pas encore été précisés.

En vidéo

Comment fonctionne le chèque énergie ?

Voiture : prime, sur prime et super prime pour remplacer le parc vieillissant et trop polluant

• Super prime à la conversion : jusqu'à 4.000 euros (diesel ou essence) et 5.000 euros (hybride ou électrique)

Cette aide va être créée pour les ménages les plus modestes afin de  les aider à remplacer une vieille voiture polluant davantage que les modèles récents.  


- Son montant : 4.000 euros, pour les foyers non-imposables, pour acheter un véhicule essence ou diesel parmi les moins polluants neuf ou d'occasion (au lieu de 2.000 euros jusqu’ici ; en revanche, la prime restera a priori à 1.000 euros pour les ménages imposables). Selon nos informations, l'aide sera même portée à 5.000 euros pour l'acquisition d'un  hybride ou véhicule électrique, également neuf ou d'occasion.  


- Les bénéficiaires :  les 20% de ménages les plus modestes (potentiellement 5,8 millions de personnes) et les personnes non imposables qui font au moins 60 km par jour pour aller travailler.


Exemple : un ménage, qui possède une 206 diesel de 2000 consommant 6 l/100 km peut acheter une C3 essence de 2011 à 5.000 euros avec une aide de 4.000 euros. Autrement dit, il garde à sa charge 1.000 euros.


• Bonus écologique pour l'achat d'une électrique (jusqu'à 6.000 euros) : reconduction prévue

Il est prévu qu'il soit prolongé. Il s'élevait jusqu'ici à 6.000 euros (27% maximum du prix) pour l'achat d'un véhicule électrique neuf.


• Sur prime des constructeurs : en cours de discussion

Rien n'est acté mais des pourparlers ont lieu entre le gouvernement et les constructeurs. Une décision devrait être annoncée fin novembre.


>> Les aides à l'achat d'une voiture en détails en cliquant ici

Carburant : ni gel ni baisse de la fiscalité de l'essence et du diesel mais un barème kilométrique majoré

La hausse de la taxe intérieure de consommation sur les produits pétroliers  (+6,5 cts/l pour le diesel et + 2,9 cts/l pour l'essence) aura bien lieu au 1er janvier 2019. Le chèque carburant ne sera pas mis en place à l'échelle nationale mais ceux facultativement distribués par les collectivités locales (comme actuellement dans les Hauts-de-France) seront défiscalisés. Au sein des entreprises, celles qui souhaitent proposer un forfait covoiturage de 200 euros/an à leurs salariés seront exonérées de cotisations sociales. 


Il n'empêche que, au niveau national, les automobilistes qui utilisent beaucoup leur (petite) voiture auront tout de même droit à un coup de pouce fiscal se matérialisant par une majoration du barème kilométrique. 

En vidéo

Indemnités kilométriques : les critères pour être éligible

• Indemnités kilométriques : barème rehaussé

Ce dispositif, qui permet aux gros rouleurs de réduire leurs impôts, va être amélioré pour ceux qui sont au volant d'une petite cylindrée. Selon nos informations, il sera majoré de 10% pour les 3 CV et de 5% pour les 4 CV.  


>> Les détails sur l'aide au transport dans les Hauts-de-France en cliquant ici

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La colère des Gilets jaunes

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter