Vous voulez contacter 60 millions de consommateurs ? Voici le piège à éviter

Mon argent
PIEGE - Un numéro payant qui redirige vers 60 Millions de consommateurs remonte sur Google. Si vous n'ouvrez pas l'oeil, vous risquez de ne pas réaliser qu'il s'agit en fait d'un service de renseignements téléphoniques qui vous facturera près de 33 euros les dix minutes de conversation. Explications.

Faire appel aux renseignements téléphoniques pour trouver des coordonnées, cela peut être pratique. C'est même la vocation d'un tel service. Mais passer par cet intermédiaire à son insu et se faire facturer au passage 2,99 euros pour le service puis 2,99 euros la minute, c'est pour le moins limite.

EN SAVOIR + >>  Pourquoi un appel aux renseignements téléphoniques peut faire exploser votre facture

Cette mésaventure arrive pourtant à certains particuliers qui cherchent à joindre 60 millions de consommateurs. C'est l' association de défense de consommateurs elle-même qui dénonce ce piège. Explications.

Référencement : des services mis en avant sur Google
En tapant "numéro 60 millions de consommateurs" dans le moteur de recherche Google, on voit apparaître assez haut (en troisième et sixième position) les résultats suivants : "60 millions de consommateurs / Contacter par Téléphone" et "60 millions de consommateurs / Téléphone Service Client".

Il s'agit en fait de deux annuaires (Contacter-par-telephone et Telephone-service-client) qui, quand on clique dessus, font apparaître en gros le logo de l'association ainsi qu'un descriptif de ses missions et des liens (qui d'ailleurs parfois ne fonctionnent plus) vers le site de 60 millions.

► Confusion : des annuaires qui ne paraissent pas en être
Problème, une fois sur la page dédiée à l'association, pourvu d'être pressé ou distrait, on a tendance à appeler le numéro en 118 (surtaxé donc) qui apparaît en gros en pensant qu'il s'agit de la ligne directe. Sans oublier ceux qui auraient fait la recherche avec un smartphone, qui eux n'ont qu'à cliquer sur le numéro pour lancer l'appel.

Certes, d'une part, les prix du service et de l'appel sont précisés dans le cartouche violet associé au numéro surtaxé. D'autre part, il est mentionné en petits caractères qu'il s'agit d'un "encart promotionnel indépendant des marques". Seulement voilà, il y a aussi un descriptif des missions de 60 millions ainsi qu'une bonne vingtaine de commentaires dans lesquels les internautes s'adressent à l'association. Alors, même si les numéros de deux lignes directes en 01 (non surtaxés) sont malgré tout mentionnés, il faut scruter la page pour les trouver.

► Transfert : le compteur continue de tourner
Une fois en ligne avec le service de renseignements téléphoniques, on vous met en relation sans problème avec votre destinataire. Et si vous n'avez pas appuyé sur la touche 1 quand on vous l'a proposé pour connaître les tarifs, vous n'avez sans doute encore aucun soupçon.

Sauf que même une fois transféré vers une ligne appartenant véritablement à l'association, l'appel reste surtaxé (c'est le principe des renseignements téléphoniques). Au tarif, appliqué, les dix minutes de conversation coûtent près de 33 euros... que le consommateur aura la surprise de voir sur sa facture téléphonique.

A noter  Pour la contacter, l'association conseille d'envoyer simplement un e-mail à redacweb@inc60.fr. Aucun risque, là, d'avoir affaire à un service surtaxé.

EN SAVOIR + >>  Bloctel est arrivé : téléphone, courrier, comment éviter les pubs qui vous empoisonnent

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter