Voyages : quelles sont les garanties de votre carte bancaire ?

Voyages : quelles sont les garanties de votre carte bancaire ?

Mon argent
DirectLCI
ASSURANCES - Votre Visa ou Mastercard, même basique, inclut des garanties qui peuvent servir en cas de soucis pendant les vacances. Assistance, annulation, franchise... tour d'horizon des assurances comprises dans les principales cartes bancaires.

Vous pouvez économiser sur les assurances en payant vos vacances avec votre carte bancaire. Les cartes Visa et Mastercard incluent en effet de nombreuses garanties, qui font parfois doublon avec celles proposées en plus par les voyagistes. 

Voici comment en profiter et en quoi elles consistent. 

► Les garanties : maladie, poursuites judiciaires, assurance...
Votre carte bancaire vous assure sans même que vous le sachiez. Les prestations sont très proches chez Visa et Mastercard et, bien sûr, sont plus complètes avec les cartes haut de gamme. Voici l'essentiel : 

Visa (de base)  Maladie ou blessure : rapatriement depuis l'étranger (parfois depuis la France selon les banques); frais médicaux à l'étranger jusqu'à 11.000 euros (un plafond vite dépassé toutefois pour la moindre hospitalisation dans certains pays comme les Etats-Unis), urgence dentaire à l'étranger de 500 euros, visite d'un proche en cas d'hospitalisation d'au moins 10 jours : prise en charge du trajet, de l'hôtel, jusqu'à 65 euros par nuit dans la limite de 10 nuits. Assistance en cas de poursuite judiciaires à l'étranger : jusqu'à 7000 euros avec caution pénale; avance d'honoraires d'avocat jusqu'à 3100 euros; prise en charge d'honoraire d'avocat jusqu'à 800 euros. Assurance : garantie décès accidentel ou invalidité jusqu'à 46.000 euros.

Mastercard (de base)  Maladie ou blessure : rapatriement depuis la France ou l'étranger; frais médicaux à l'étranger jusqu'à 11.000 euros, urgence dentaire à l'étranger jusqu'à 155 euros, visite d'un proche en cas d'hospitalisation d'au moins 10 jours : prise en charge du trajet, de l'hôtel, jusqu'à 65 euros par nuit dans la limite de 10 nuits. Assistance en cas de poursuite judiciaires à l'étranger : jusqu'à 3100 euros avec caution pénale; avance d'honoraires d'avocat jusqu'à 3100 euros; prise en charge d'honoraire d'avocat jusqu'à 800 euros. Assurance : garantie décès accidentel ou invalidité jusqu'à 46.000 à 95.000 euros.

Visa Premier et Gold Mastercard  Le principal intérêt par rapport à la carte de base réside dans le plafond rehaussé à 155.000 euros pour les frais médicaux à l'étranger. En outre, vous bénéficiez d'une assurance annulation ou interruption de voyage jusqu'à 5000 euros, retard d'avion ou de train ou de bagage de 400 euros (450 avec la carte Gold), perte de bagage de 800 euros (850 avec Gold). 

À LIRE AUSSI >>  En vacances : nos conseils pour être bien assuré pour pas cher

► 
Payez les prestations avec votre carte bancaire
Vous pouvez faire jouer les garanties incluses dans votre Visa ou votre Mastercard en cas de maladie, d'accident ou de blessure qui surviendrait pendant votre séjour. Pour profiter d'une assistance ou d'un rapatriement, il faut avoir réglé la prestation avec la carte.

Attention, si les conjoints et les enfants du payeur sont couverts, les amis ou les "fiancés" ne le sont pas. Ainsi, sachez que si vous offrez un week-end à votre nouvel amoureux, celui-ci n'est pas couvert par les garanties. Pour jouer la prudence, il vous reste soit à souscrire à une assurance proposée par le voyagiste, soit (dommage pour l'effet de surprise) à faire payer votre invité avec sa propre carte (quitte à le rembourser).

À LIRE AUSSI >> Comment être bien assuré pour les vacances d'été

 Gardez le numéro d'assistance à portée de main
Décalage des billets d'avion, paiement de quelques nuits d'hôtel supplémentaires, fais de taxis... en cas d'accident, vous n'avez parfois d'autre choix que de prolonger malgré vous votre séjour. Là aussi, votre carte bancaire peut vous couvrir.

Mais avant de prendre la moindre initiative, joignez le service d'assistance. Sans quoi vous risqueriez de ne rien vous faire rembourser. Il faut en effet avoir son accord avant d'engager toute dépense. 

À LIRE AUSSI >>  Notre dossier assurances

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter