Zoé : elle a tout d'une grande

Zoé : elle a tout d'une grande

Mon argent
DirectLCI
AUTO – Grâce à sa Zoé, voiture électrique lancée l'an dernier, Renault compte se faire une place dans ce secteur de marché.

Zoé, un petit nom pour de grandes ambitions. Celles de Renault de devenir un acteur majeur du véhicule électrique, avec 1,5 million de voitures vendues… d’ici à 2020, soit cinq ans plus tard que prévu initialement. De fait, les Zoé, lancées l’an dernier, se font rares, bien que numéro un de leur catégorie en France… avec 5 511 immatriculations en 2013. Pourtant, à l’essai, la citadine Renault, ne manque pas d’atouts, loin s’en faut. Jolie, avec un design spécifique tout en douceur, elle fait plaisir à voir. A l’intérieur, tout appelle à la zénitude, grâce à des lignes épurées et des tons clairs.

Silence magique

Au démarrage, la magie de l’électrique opère : le silence est roi. Le tout dans un confort très agréable, des reprises convaincantes, une tenue de route sans reproches, une autonomie correcte, entre 100 et 150 kilomètres… Sans compter une habitabilité intéressante et un coffre de bonne contenance. Elle a tout d’une grande, comme disait une publicité de la marque dans les années 1990 pour vanter les mérites de la Clio.

Pour clore le chapitre, Zoé a le bon goût de se voir proposée à un prix abordable. Pour une raison simple : les batteries ne peuvent être achetées, elles se louent. A se demander pourquoi on n’en voit pas à chaque coin de rue. La faute à un câble, le Caméléon, qui interdit la charge sur des prises domestiques.

Problème de câble

Conséquence : la Zoé est un véhicule électrique qui ne peut pas – encore – se recharger à la maison et doit se contenter d’un réseau de bornes de recharge toujours embryonnaire. Un comble. En réponse, Renault va commercialiser d’ici à la fin du mois de mars un câble (compter entre 500 et 600 euros) qui permettra de brancher sa voiture à côté de son lave-linge. Voilà qui va peut-être enfin donner à la Zoé l’occasion de séduire pour de bon.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter