Frontière espagnole : le Perthus "pris d'assaut" par les Français en quête de cigarettes

Plusieurs milliers de Français se sont rendus au Perthus pour se ravitailler en cigarettes avant le confinement.

PRÉCAUTIONS - Après les annonces d'Emmanuel Macron, des milliers de Français se sont rués jeudi sur la commune du Perthus, à la frontière espagnole, pour faire le plein de cigarettes avant le confinement.

Tous les moyens sont bons pour se procurer des cigarettes bon marché. Alors que toute la France s'apprête à se reconfiner, des milliers de personnes se sont précipitées ce jeudi sur le Perthus, ville frontalière dont une partie est espagnole. Leur objectif ? Faire le plein de cigarettes, à prix réduits, avant plusieurs semaines de restrictions. 

Toute l'info sur

La France retrouve le confinement

"Dès les premières heures de la journée et comme après le premier confinement, des bouchons de plusieurs kilomètres se sont formés sur la route départementale" reliant Perpignan au Perthus, une trentaine de kilomètres au sud, a indiqué la gendarmerie des Pyrénées-Orientales.

Des barrages obligeant les automobilistes à faire demi-tour

Selon les autorités locales, les tabacs du Perthus "ont été pris d'assaut" par des clients français pressés de s'approvisionner en cigarettes avant samedi, jour à partir duquel le troisième confinement national entre en vigueur dans l'Hexagone. "On a résorbé le problème en mettant en place des barrages et obligeant les gens à faire demi-tour pour éviter une trop grande cohue dans les magasins", ont-elles précisé. 

Tout au long de la journée, le flux des automobilistes a été limité et les conducteurs ont été obligés d'attendre plusieurs minutes le temps qu'un nombre suffisant de voitures reparte en sens inverse. En fin d'après-midi, il restait encore une soixantaine de personnes faisant la queue devant chaque tabac du Perthus.

Lire aussi

Lors d'une allocution mercredi, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d'un confinement national à partir du samedi 3 avril pour tenter de juguler la troisième vague de Covid-19. Dès lors, les déplacements seront limités à 10 km autour du lieu d'habitation sur l'ensemble du territoire. Pour voyager d'une région à une autre, il faudra démontrer un motif impérieux professionnel ou familial. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"60 à 70% des victimes" britanniques de la troisième vague étaient-elles vraiment "vaccinées" ?

Le plan Alerte enlèvement levé dans les Vosges pour Mia, 8 ans, toujours recherchée

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

Pfizer, Moderna… Et si vous ne pouviez bientôt plus choisir votre vaccin contre le Covid-19 ?

REVIVEZ - PSG-Bayern Munich (0-1) : malgré la défaite, Paris verra à nouveau les demies

Lire et commenter