En réaction à la pandémie, les ventes de camping-cars ont explosé

En réaction à la pandémie, les ventes de camping-cars ont explosé

PLÉBISCITE – Cette année, les ventes de camping-car, de vans et de fourgons aménagés, ont connu un boom. Un succès qui s'explique par les envies de grand air et de flexibilité pour certains, et par la sécurité en temps de pandémie pour d'autres.

Catia et Paulo devaient acheter un camping-car dans quelques années lorsqu’ils seront à la retraite pour pouvoir partir à l’aventure. Mais la crise sanitaire a précipité les choses, aujourd’hui, ils viennent de réaliser leur rêve. "Je ne suis pas contente, je suis super heureuse, c’est différent ! C’est comme un petit enfant qui attend son cadeau à Noël et qui est impatient. Je n’ai pas dormi de la nuit", sourit Catia. 

Toute l'info sur

Le 13h

Comme eux, de nombreux Français ont décidé de sauter le pas. Cette liberté a un prix : 55.000 euros en moyenne. Mais depuis la fin du confinement, les ventes de camping-car ont explosé. La concession que vous voyez dans le reportage en tête de cet article a vu ses ventes augmenter de 85% cette saison. "L’envie des clients, c’est l’évasion, la liberté et pouvoir partir quand ils veulent. C’est-à-dire quand ils sont chez eux, s’ils veulent partir un week-end, ils tournent la clé du camping-car et ils partent", déclare le concessionnaire. 

Des fourgons aménagés moins chers que les camping-cars

Autre tendance qui se dessinait déjà avant le confinement, le fourgon aménagé. Une entreprise en a fait son activité principale : les véhicules arrivent vides et ressortent habitables pour un prix de base plus abordable que les camping-cars. "Entre 3000 et 5000 euros pour des petites cellules, on peut réussir à avoir un véhicule qui soit bien isolé, habillé avec un espace couchage confortable", explique un salarié de l’entreprise. Ici, le carnet de commandes est plein jusqu’à la fin de l’année et la clientèle a évolué. "Ça se démocratise, au tout début, on avait quand même une clientèle plutôt jeune. La moyenne d’âge est de plus en plus élevée, on a beaucoup de retraités qui nous appellent", affirme un autre salarié. 

Lire aussi

C’est le cas d’Anna et d’Alain, retraités depuis peu. Ils ont ainsi investi 15.000 euros dans l’aménagement de leur camionnette l’été dernier. "C’est pratique, on peut aller partout, on stationne aussi bien en ville qu’à l’extérieur et on va visiter au maximum les villages de France", se réjouit Alain. 

Si vous ne pouvez pas vous offrir de camping-car ou de van, ou si vous n’en avez pas l’utilité toute l’année, sachez qu’il est également possible d’en louer. En moyenne, le prix varie entre 100 et 150 euros pour une journée. Ce peut être aussi l’occasion d’essayer avant d’acheter. Soit un bon moyen de vérifier que vous appréciez les vacances en camping-car.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Catalogne, Pays-Bas, Royaume-Uni... Comment expliquer la baisse de l'épidémie chez nos voisins ?

EN DIRECT - Pass sanitaire : près de 161.000 manifestants mobilisés dans toute la France

Variant Delta : avec deux doses, les vaccins Pfizer et AstraZeneca presque aussi efficaces que contre l’Alpha

Variant Delta : où se contamine-t-on le plus ?

La maladie de Charcot, le dernier combat de Jean-Yves Lafesse

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.