Vers une hausse de près de 2% des tarifs d'électricité dès le 1er février ?

Vers une hausse de près de 2% des tarifs d'électricité dès le 1er février ?

FACTURE - Selon les calculs de la Commission de régulation de l'énergie (CRE), les différents coûts pris en compte pour calculer les tarifs réglementés de vente de l’électricité sont en hausse. Cette augmentation pourrait se répercuter sur la facture des particuliers à partir de février.

Mauvaise nouvelle pour les ménages français. Un document technique de la Commission de régulation de l'énergie (CRE), qui reprend les différents coûts permettant de calculer les tarifs réglementés de l'électricité, conclut à une augmentation de ces coûts, indique ce mardi à LCI cette autorité administrative chargée de veiller sur le bon fonctionnement du marché de l'énergie en France. 

Si ce calcul effectué est répercuté sur les tarifs appliqués aux abonnés, selon ce document consulté par l'AFP et confirmant une information de RMC, les tarifs réglementés de vente de l’électricité pourraient augmenter de 1,73% au 1er février pour les particuliers résident en France continentale. 

Lire aussi

Différents facteurs viennent expliquer cette hausse : l'augmentation du coût de commercialisation de l’électricité due à la crise sanitaire, la hausse des coûts d'approvisionnement en énergie dans un contexte global de remontée des prix, sans oublier la recrudescence d'impayés.

Pour un ménage, la hausse calculée représenterait en moyenne 16 euros supplémentaires par an. En revanche, la facture augmenterait de 25 euros pour un foyer se chauffant uniquement à l’électricité. Concernant les professionnels, cette augmentation serait de 3,02%.

Une hausse loin d'être nouvelle

Depuis plusieurs années, la facture est en constante augmentation, avec une hausse en moyenne de 3,2% par an. Après la publication de ce document, la CRE devra formaliser sa proposition tarifaire au gouvernement, chargé de trancher. Cette information est révélée alors que l'exécutif a assuré mardi que la France ne risquait pas d'être plongée dans le noir cet hiver malgré les tensions sur l'approvisionnement électrique.

"Les Français et les Françaises seront approvisionnés sans difficulté et nous ne risquons aucun blackout. Nous ne serons en aucun cas confrontés à des situations de blackout, donc de coupures massives et non contrôlées sur le réseau. La sécurité de notre approvisionnement électrique est tout à fait garantie", a déclaré au Sénat la secrétaire d'État à la biodiversité, Bérangère Abba.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : près de 60.000 nouveaux cas en 24 heures, record de la 5e vague

Si je ne fais pas ma 3e dose à temps, faut-il que je me refasse intégralement vacciné ? Le 20H vous répond

EN DIRECT - Immeuble effondré à Sanary : "Le temps joue contre nous", prévient le chef des pompiers du Var

Un Allemand tue sa famille avant de se suicider par peur d'être emprisonné après un pass sanitaire falsifié

VIDÉO - "Plus jamais ça" : l'émotion des parents de l'adolescente électrocutée dans son bain par son téléphone

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.