Factures d’électricité : dans cet immeuble unique en France, les locataires ne paient rien

Factures d’électricité : dans cet immeuble unique en France, les locataires ne paient rien

INNOVATION - Et si cuisiner, laver votre linge ou vous chauffer ne vous coûtait rien et vous rapportait même un peu d’argent ? À Strasbourg, ce rêve est devenu réalité pour les habitants de la tour Elithis, un bâtiment à énergie positive unique en France.

C’est un bâtiment unique. À Strasbourg, la tour Elithis est la première tour d'habitations à énergie positive de France : l’immeuble produit plus d’électricité que ses habitants n'en consomment. 

Située à proximité du centre-ville, dans l’écoquartier du Danube, la tour de 57 mètres de haut au design ultra-moderne, inaugurée en 2018, accueille 63 locataires. Si la facture d’électricité moyenne en France s’élève à 1500 euros par an, cet immeuble couvre 104% des besoins des habitants en énergie. Ainsi, l’un des résidents indique payer uniquement 56 euros par an.

Toute l'info sur

Le WE

Panneaux photovoltaïques

Pour d’autres locataires, la facture est même négative, car le bâtiment produit "trop" d’énergie pour leur consommation. Le secret de la tour Elithis ? "Environ 400 m² de surface de panneaux photovoltaïques" disposés sur le toit, explique Vincent Morgenthaler, chargé d'affaires sur la région Grand Est pour Elithis. 

Dans les logements, tout est également fait pour économiser de l’énergie. Mis à part le double vitrage renforcé, de larges persiennes sont disposées aux fenêtres, composées de cellules photovoltaïques sur mesure. "On a réussi, sur ce bâtiment, à utiliser les façades, notamment les façades vitrées puisque ces panneaux nous permettent de laisser passer la lumière tout en protégeant le logement des trop forts ensoleillements et de capter la lumière pour produire de l’énergie", ajoute le chargé d’affaires. 

15% d’économies sur les coûts de construction

Pour maintenir ces coûts extrêmement bas, voire négatifs, les locataires limitent leur consommation grâce à une application qui leur permet de tout piloter à distance. "Je suis sorti de chez moi et j’ai oublié d’ouvrir les volets. L’application me notifie que je peux profiter de la lumière et de la chaleur naturelle donc à distance, je peux les ouvrir", explique l’un des habitants. 

Lire aussi

La société Elithis, à la base du projet, mise sur la construction de bâtiments vertueux au même prix que les bâtiments classiques, en optimisant les étapes du chantier. Pour la pose d’une salle de bain, par exemple, Elithis achète des blocs complets, au lieu de faire appel à des artisans. "Une fois [le bloc] posé, nous n’avons plus qu’à raccorder des éléments techniques comme ça on évite l’intervention d’un plâtrier, d’un carreleur, d’un pompier, électricien. On a une salle de bain en deux jours au lieu de deux mois", détaille Thierry Bièvre, président-fondateur du groupe. 

Ce qui permet à la société d’économiser 15% sur les coûts de construction, qui seront réinvestis dans la pose de panneaux solaires et l’isolation du bâtiment. Deux nouvelles tours à énergie positive devraient sortir de terre prochainement à Dijon et à Saint-Étienne. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Chute (incontrôlée) d’une fusée chinoise ce week-end : où va-t-elle retomber sur Terre ?

REVIVEZ - Jim Bauer, Marghe, Mentissa Aziza et Cyprien qualifiés pour la finale de "The Voice"

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

Chute d'une fusée chinoise : qu'est-ce que le point Nemo, où s'échouent d'ordinaire les débris spatiaux ?

Jérusalem : plus de 230 blessés dans des heurts entre Palestiniens et police israélienne en deux jours

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.