Gaz : nouvelle hausse des prix de 2,4% en décembre

Gaz

FACTURE - Les tarifs réglementés de vente du gaz appliqués par Engie vont augmenter de 2,4% au 1er décembre, dans le sillage des cours mondiaux, a annoncé mercredi le régulateur.

Mauvaise nouvelle pour ceux qui ont recours au gaz pour se chauffer ou en cuisine. Une hausse des tarifs réglementés a été annoncée pour le 1er décembre. À cette date, les prix augmenteront de 2,4% en France. 

Ces tarifs avaient ainsi déjà augmenté ces précédents mois (en moyenne de 1,6% en novembre, 4,7% en octobre, 0,6% en septembre et 1,3% en août). Étant donné que la tendance globale est au repli depuis deux ans, ces tarifs ont cependant baissé de 19,1 % au total depuis janvier 2019. 

Lire aussi

"Cette augmentation est de 0,6% pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 1,4 % pour ceux qui ont un double usage, cuisson et eau chaude, et de 2,5% pour les foyers qui se chauffent au gaz", a indiqué la Commission de régulation de l'énergie (CRE) dans un communiqué. "Cette hausse pour le mois de décembre s'explique notamment par l'évolution des prix sur le marché mondial du gaz", explique-t-elle.

Mécanisme de lissage

Depuis cet été et jusque fin février 2021, les tarifs réglementés du gaz font l'objet d'un mécanisme de lissage mis en place par le gouvernement. La baisse du tarif au 1er juillet a ainsi été volontairement limitée, afin de pouvoir éviter ensuite une remontée trop brutale des tarifs en fin d'année dans le sillage du rebond des cours du gaz.

La loi prévoit l'extinction progressive d'ici à 2023 des tarifs réglementés de vente (TRV) du gaz. Ils sont déjà supprimés pour les consommateurs professionnels à compter du 1er décembre.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Inflexible face aux policiers, comment Cédric Jubillar justifie les incohérences entre sa version et celle des enquêteurs ?

EN DIRECT - Covid-19 : 10 millions de Français ont fait leur dose de rappel, selon Olivier Véran

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Norvège : une fête d'entreprise vire au probable foyer du variant Omicron, la moitié des convives infectés

Vaccin : au bout de combien de temps mon pass sanitaire est-il actif après la 3e dose de rappel ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.