Impôts 2021 : calendrier, changements… tout ce qu’il faut savoir sur votre déclaration sur le revenu

Impôts 2021 : calendrier, changements… tout ce qu’il faut savoir sur votre déclaration sur le revenu

FISCALITÉ - C’est parti ! Nous pouvons dès aujourd’hui vérifier et valider notre déclaration d’impôt sur les revenus de l’année 2020. Toujours plus simple et automatique pour une bonne partie d’entre nous, elle enregistre cette année quelques nouveautés.

Financer des services publics (hôpitaux, police, tribunaux…), ou payer des prestations sociales (retraites ou allocations familiales) … Vos impôts sur le revenu arrivent à point nommé pour aider l’État à faire face à ses obligations. Même si plus de 16 millions de foyers le paient chaque année en France, cet impôt ne représente que 13 % de la totalité des prélèvements obligatoires. Avec le prélèvement à la source, entré en vigueur en 2019, votre impôt est directement retenu chaque mois sur votre salaire et vous n’avez plus qu’à vérifier annuellement les sommes correspondantes en fonction de votre taux.

L’an dernier, la crise sanitaire provoquée par la propagation du coronavirus avait bouleversé le calendrier fiscal. Cette année, Bercy a décidé de revenir aux dates habituelles : la direction générale des Finances publiques (DGFiP) peut collecter vos déclarations de revenus dès aujourd’hui sur le site impots.gouv.fr. Les deux ministres de Bercy, Bruno Le Maire et Olivier Dussopt, lancent officiellement la campagne avec une conférence de presse au ministère cet après-midi. Nous profiterons de quelques innovations destinées à nous faciliter la tâche.

Déclaration automatique élargie

En 2020, 10,7 millions de foyers en avaient profité. Avec ce dispositif, vous n’avez qu’à vérifier que l’administration fiscale a bien rempli les informations vous concernant. Si c’est bel et bien le cas, même plus besoin de la valider, elle est automatiquement confirmée. Les ménages qui ont eu un enfant en 2020 (bébé ou adoption) en seront les nouveaux bénéficiaires.

Heures supplémentaires et primes Covid défiscalisées

La brochure complète de la déclaration des revenus 2020 précise que Bercy défiscalise les heures supplémentaires dans une limite annuelle de 5 000 euros. Cette limite grimpe à 7 500 euros si ces heures supplémentaires ont été effectuées entre le 16 mars et le 10 juillet 2020 pendant l'état d'urgence sanitaire. Ces heures supplémentaires exonérées d’impôts font partie des nouvelles données transmises par les employeurs, indiquées dans la rubrique 1GH à 1JH de la déclaration.

La prime "exceptionnelle de pouvoir d’achat" de 1 000 à 2 000 € selon les cas, versée par un certain nombre d’employeurs aux salariés qui ont continué de travailler pendant le premier confinement, reste également défiscalisée. 

Lire aussi

Dons facilités

La relance à tout prix. Pour encourager la reprise du pouvoir d’achat, le gouvernement a choisi de jouer sur la fiscalité des dons. Bercy a relevé le plafond des dons permettant au bénéficiaire de profiter d’une réduction d'impôt sur le revenu de 75 %. Le ministère de l’Économie a porté la limite de 546 à 1 000 euros.

Déclaration des indépendants facilitée

Pour simplifier la démarche administrative des indépendants, Bercy a décidé de fusionner leur déclaration sociale et fiscale. "À compter de 2021, la déclaration sociale des indépendants (DSI) est supprimée. Les revenus servant de base au calcul des cotisations et contributions sociales personnelles seront à renseigner directement sur la déclaration fiscale des revenus (déclaration 2042). Cette déclaration unique permettra le calcul des cotisations et contributions sociales personnelles, en plus de celui de l’impôt sur le revenu", explique le ministère sur son site.

Revenus collaboratifs directement transmis

Depuis cette année, les plateformes collaboratives (Airbnb ou encore leboncoin) transmettent directement à l’administration fiscale les revenus que vous tirez de vos logements, voitures ou autres objets. "Les montants des transactions sont mentionnés dans le parcours du déclarant et celui-ci est accompagné pour déterminer le caractère imposable et la typologie des revenus concernés", détaille le fisc.

Revenus des étudiants à déclarer

Désormais, l’administration fiscale demande aux étudiants, qu’ils soient en apprentissage ou saisonnier, de déclarer la totalité de leurs revenus. "Le montant de l'abattement applicable à chaque catégorie de revenus sera déduit des revenus pour le calcul du montant imposable", explique la brochure. En l’occurrence, les salaires des étudiants âgés de moins de 26 ans au 2 janvier 2020 sont exonérés dans la limite de 3 SMIC mensuels, soit 4 618 euros.

Calendrier des dates à ne pas manquer

Voici les sprincipales dates à ne pas oublier pour cette campagne 2021 de décalration de l'impôt sur le revenu :

• 8 avril : ouverture de la télédéclaration

• 20 mai 2021 : date limite pour les déclarations en format papier via le formulaire 2042 (le cachet de la poste faisant foi)

• 26 mai 2021 : date limite pour remplir votre déclaration si vous habitez dans un département compris entre le 01 (Ain) et le 19 (Corrèze)

• 1er juin 2021 : date limite pour les départements allant de 20 (Corse) à 54 (Meurthe-et-Moselle)

• 8 juin 2021 : date limite pour les autres départements, soit du 55 (Meuse) à 976 (Mayotte).

Rappel : l’administration fiscale sanctionne tout retard de déclaration d’une majoration de 10 % du montant de votre impôt. La note peut grimper jusqu’à 40 % après un mois de retard et une relance de l’administration.

• Juillet : réception de l'avis d'imposition sur les revenus 2020 pour les foyers non-imposables ou bénéficiant d'une restitution d'impôt

• A partir de la dernière semaine de Juillet : restitution des prélèvements à la source payés en trop sur les revenus de 2020

• Août : réception de l'avis d'imposition sur les revenus de 2020 pour les foyers imposables

• Septembre : actualisation du taux de prélèvement à la source

• Fin septembre : paiement du complément d'impôt et de prélèvements sociaux sur les revenus de 2020 (en une fois si la somme à régler ne dépasse pas 300 euros, en quatre fois jusqu'à décembre au-delà)

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Pourra-t-on se déplacer normalement cet été ?

Une usine nucléaire iranienne touchée par un acte de "terrorisme antinucléaire"

EN DIRECT - Covid-19 : 30.671 personnes hospitalisées, dont 5838 en réanimation

SEPT À HUIT - La résurrection de Priscille, première femme bionique de France

Du Stade de France au centre vaccinal de Dreux, les vaccinodromes ont sonné bien creux ce dimanche

Lire et commenter