L'abonnement pour des courses moins chères, la nouvelle formule proposée par la grande distribution

L'abonnement pour des courses moins chères, la nouvelle formule proposée par la grande distribution

STRATÉGIE - La grande distribution a récemment adopté un système d'abonnement, proposant à ses clients, pour 5 ou 10 euros, par mois des réductions assurées en magasins ou en ligne.

Depuis plusieurs années, l'abonnement s'impose comme un nouveau modèle de consommation. Pour 5, 10 ou 15 euros par mois, il est désormais possible de renouveler sa garde-robe régulièrement, d'avoir un accès illimité à un catalogue inépuisable de films, de recevoir tous les jours des plats préparés, d'aller autant de fois que souhaité à la salle de sport...

Face à l'engouement des Français pour ce système, la grande distribution a décidé de s'en emparer, elle aussi. Monoprix, Casino, Leader Price et maintenant Carrefour proposent des abonnements qui offrent des réductions systématiques. L'avantage ? Fidéliser les clients et se garantir une source de revenus fixe.

Carrefour pourrait généraliser son abonnement

À partir du 20 septembre prochain, le groupe Carrefour va tester un service d'abonnement dans une vingtaine de magasins à Rouen (Seine-Maritime) et ses alentours. La formule, fixée au prix de 5,99€ par mois ou 4,83€ pour les détenteurs de la carte Pass, sera sans engagement de durée. Elle garantira 15% de réduction sur tous les produits des marques de l’enseigne, soit environ 7000 références, sauf sur les produits frais dits "traditionnels" (soit la viande, le poisson et le fromage), rapporte le magazine de la grande consommation LSA Conso.

Cette offre est valable à la fois pour les hypermarchés, les supermarchés, les magasins de proximité ou encore les drives sans minimum sur le montant du panier. L’abonnement sera également cumulable avec les autres promotions ou primes de fidélités de Carrefour. En cas de succès, le groupe pourrait étendre cette offre au niveau national dès 2022.

Le groupe Casino, pionnier de l'abonnement en France

Le concept de l'abonnement avait été lancé dès 2019 par Casino. Le groupe avait mis au point l'offre Casino Max Extra, accessible dans les supermarchés et hypermarchés du groupe. Elle permet aux adhérents de profiter de -10% sur toutes ses courses, moyennant 10€ par mois. Une formule cumulable avec toutes les offres.

En août, les supermarchés Monoprix (qui font partie du groupe Casino), s'étaient mis au diapason en lançant Monopflix. Pour 9,90€ pour un mois, 54,90€ pour 6 mois ou 99,90€ pour un an, l'abonnement offre -10% sur les produits alimentaires, d'hygiène et d'entretien. Le système est autant valable en magasins qu'en ligne. Selon LSA Conso, il devient rentable à partir d’une centaine d'euros de courses par mois.

Lire aussi

En janvier, le groupe, également propriétaire des magasins Leader Price, a testé une autre formule d'abonnement : le Club Leader Price. En y adhérant gratuitement, le client peut se faire livrer gratuitement des produits Leader Price tout en bénéficiant d'une réduction allant jusqu'à 15%. Les produits sélectionnés lui seront ensuite envoyés automatiquement à intervalles réguliers (toutes les 2, 4 ou 6 semaines, au choix).

La principale utilité de cet abonnement réside donc dans le fait de pouvoir recevoir régulièrement des produits de consommation basiques (papier toilette, produits ménagers, pâtes, riz, sauce tomate, etc.), sans se soucier de savoir s'il en reste en quantité suffisante dans les placards.

Fidéliser les clients et gagner de l'argent

Si le concept de l'abonnement plaît autant au secteur de la grande distribution, c'est qu'il présente de nombreux avantages. Alors que de plus en plus de Français délaissent les grandes surfaces - un phénomène qui s'est encore accéléré avec la pandémie de Covid-19 - ce type d'offres permet de fidéliser les clients. Un abonné aura en effet tendance à utiliser au maximum le service qu'il paye. Certains nouveaux clients pourraient également se laisser séduire.

Grâce à ces abonnements mensuels, les grandes surfaces s'assurent d'autre part une base de recettes fixes et une récurrence des achats de ses clients abonnés.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Le Covid-19 pourrait altérer la matière grise du cerveau même chez les cas bénins

Covid-19 : les tests deviendront payants le 15 octobre seulement pour les non-vaccinés, annonce Jean Castex

Taux d'incidence du Covid-19 : où en est l'épidémie en France ?

Ségolène Royal échoue à se faire élire au Sénat

Les filles de Barbès

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.