Les bénéfices réalisés sur Vinted sont-ils déclarés aux impôts ?

Les bénéfices réalisés sur Vinted sont-ils déclarés aux impôts ?

MAUVAISE SURPRISE - Des adeptes de l'application Vinted se sont étonnés de voir que le site avait transmis au fisc les revenus de leurs ventes. C'est tout à fait normal, mais cela ne signifie pas pour autant qu'ils seront imposés.

Ils sont "stupéfaits", voire "dégoutés", et envisagent de quitter la plateforme. Sur les réseaux sociaux, plusieurs internautes se sont étonnés de voir sur leur déclaration de revenus de l'année 2020 une petite ligne "Vinted", avec le montant de leurs bénéfices sur l'année. Face à cette case préremplie, les utilisateurs se sont posé deux questions. Ils se demandent comment il est possible que de telles informations aient été transmises à l'administration sans leur accord … Et surtout, s'ils seront imposés sur ces recettes.

Toute l'info sur

L'info passée au crible

Les Vérificateurs, une équipe de fact-checking commune aux rédactions de TF1, LCI et LCI.fr

Une obligation inscrite dans la loi

Comme toutes les autres plateformes d'économie collaborative, c'est Vinted qui a transmis ces informations au fisc. L'application de revente de vêtements d'occasion entre particuliers s'est ainsi pliée à une obligation inscrite dans la loi contre la fraude fiscale depuis le 23 octobre 2018. L'application doit désormais envoyer à l'administration fiscale le nombre et le montant des transactions, les coordonnées bancaires de l'utilisateur et le statut de l'internaute - à savoir un particulier ou un professionnel. Objectif : permettre aux autorités d'"améliorer les capacités de détection des revenus non déclarés"

Seulement, pendant plusieurs années, ce dispositif était encore en train de se mettre en place. Ce n'est que depuis 2021 qu'il est opérationnel. La Direction générale des Finances publiques (DGFiP) a ainsi précisé auprès de Capital que "désormais les montants et le nombre de transactions déclarées par les plateformes collaboratives sont mentionnés sur votre parcours déclaratif".

Donc oui, comme tout argent perçu, il faut déclarer ses recettes sur Vinted. Avec un seuil cependant. L'utilisateur doit informer les autorités fiscales uniquement s'il a réalisé plus de 3000 euros de recettes ou s'il a procédé à plus de vingt transactions dans l'année.

Lire aussi

 Attention cependant. Déclarer ne veut pas dire payer. Un internaute ne sera imposé que dans certains cas, précisés sur cette brochure par le ministère de l'Économie. À savoir s'il a fait de la revente son activité professionnelle, en vendant des créations, par exemple, puisque l'État considère alors qu'il fait du commerce. 

C'est aussi le cas si un particulier vend certains objets de valeurs - comme des bijoux, des objets d'art ou de collection - dont la valeur est supérieure à 5 000 euros. Comme pour tout objet précieux, il devra dès lors s'acquitter de la taxe forfaitaire sur les métaux précieux. Des cas de figure très précis, qui ne devraient pas concerner la large majorité des adeptes de l'économie collaborative.

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Angleterre : dépassé par le variant Delta, Boris Johnson décale d'un mois le déconfinement

Bac : diplômé à 13 ans en 2015, que devient Pierre-Antoine ?

Que se passe-t-il à la centrale nucléaire de Taishan, en Chine ?

EN DIRECT - Covid-19 : 63 décès en 24 heures, la pression sur l'hôpital poursuit sa décrue

VIDÉO - Mila dans Sept à Huit : "Peut-être que je serai morte dans cinq ans"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.