Pourquoi ne plus faire appel à sa banque pour épargner ?

Pourquoi ne plus faire appel à sa banque pour épargner ?

Les établissements bancaires sont-ils les meilleurs alliés pour placer son argent, notamment quand on envisage l’immobilier ? En proposant majoritairement des produits d’épargne aux taux de rendement faibles, la question peut légitimement se poser.

Plus de 99 % des Français possèdent au moins un compte bancaire, un compte courant ou un compte d’épargne. Toutefois, est-il judicieux de faire appel à sa banque pour épargner ? N’existe-t-il pas d’autres alternatives plus intéressantes pour les épargnants ? Prenons l’exemple de l’achat de parts de sociétés civiles de placement immobilier, ou SCPI, qui permettent de placer facilement son argent jusqu’à 6 % pour les meilleures d’entre elles.  

Pourquoi les banques ne constituent-elles pas le meilleur moyen d’épargner ?

En matière d’épargne, les banques sont spécialisées dans la distribution de produits d’épargne défiscalisés, de plans d’épargne logement (PEL), de comptes épargne logement (CEL) et de contrats d’assurance-vie en euros. Ces placements ont un rendement atone puisque la rémunération annuelle du livret A ne dépasse pas 0,5 %. S’agissant de l’épargne logement, celle-ci n’a d’utilité que lorsqu’on envisage un achat immobilier ou la réalisation de travaux.  

De son côté, la performance moyenne des contrats d’assurance-vie en fonds euros n’a été que de 1,15 % l’an dernier. C’est très peu et encore ne s’agit-il que d’une moyenne puisque de nombreuses banques servent moins de 1 % de rendement aux détenteurs de contrats d’assurance-vie. Depuis 30 ans, ce taux baisse chaque année. 

Au-delà des produits précités, que proposent les banques pour investir en immobilier ? Elles proposent, certes des crédits, mais pour ce qui concerne l’offre d’épargne consacrée à l’immobilier, qu’en est-il des SCPI de rendement ?

Rappelons que ces dernières visent la constitution d’un patrimoine immobilier mutualisé permettant de percevoir des dividendes grâce à la perception des loyers émanant des locataires. Les SCPI peuvent acheter des actifs tertiaires (bureaux, commerces, locaux d’activités, entrepôts, immobilier en lien à avec la santé…) ou pour certaines de l’immobilier résidentiel. Les actifs tertiaires sont à la fois situés en France mais également en Europe.  

Certaines banques ont, certes, créé des SCPI mais l’offre de chacune est relativement maigre. En effet, les banques ne distribuent que leurs propres SCPI. C’est normal mais cela ne permet pas d’effectuer des comparaisons adéquates.

Comme le note Théo Darroman, consultant senior au sein de La Centrale des SCPI (www.centraledesscpi.com), le premier réseau d’épargne digitale français : "Les conseillers bancaires ne sont pas spécialisés dans les SCPI ce qui n’est pas notre cas. Nous ne faisons qu’un seul métier qui nous permet de connaître particulièrement bien ce placement ainsi que les bonnes astuces."

En effet, avec 206 SCPI gérées par 38 sociétés de gestion, le marché des SCPI qui capitalisait plus de 71 milliards d’euros au 31 décembre 2020, est très large. Faut-il investir dans des SCPI de bureaux ? dans des SCPI murs de commerces ? dans des SCPI logistiques ? dans des SCPI en lien avec la santé ? en lien avec l’éducation ? faut-il mixer ses SCPI pour trouver la meilleure alchimie ? De même, faut-il avant tout porter son choix de SCPI sur la France, sur la zone euro ou faut-il n’acheter que des parts de SCPI européennes ? Il va de soi qu’aucun conseiller bancaire n’est apte à connaître l’intégralité du marché des SCPI et c’est bien normal.

  

S’il est préférable d’investir dans l’achat de parts de SCPI de rendement pour concrétiser son investissement immobilier, encore faut-il le faire en étant accompagné de professionnels de la question qui possèdent en outre une très grande qualité : l’indépendance de jugement et de préconisation. En effet, le prix des parts de SCPI est identique quel que soit le canal de distribution.

Pourquoi faut-il faire confiance à La Centrale des SCPI pour se constituer une épargne digne de ce nom ?

Acteur reconnu depuis près de dix ans dans le monde de l’épargne immobilière assistée, La Centrale des SCPI distribue l’intégralité des SCPI du marché. Ses consultants sont à la pointe de ce placement. Ainsi que le souligne Laurent Fages, consultant senior au sein de La Centrale des SCPI : "Nous conseillons uniquement les meilleures SCPI à nos clients. Notre choix de SCPI est murement réfléchi et réalisé selon une méthodologie qui a fait ses preuves jusqu’à présent. Nous sommes ainsi actuellement très positifs sur la SCPI Pierval Santé et sur la SCPI Activimmo qui font sans conteste partie du club fermé des meilleures SCPI." 

La SCPI Pierval Santé est de très loin la SCPI de rendement leader sur la thématique de la santé, une thématique qui possède un énorme potentiel pour les 20 prochaines années. Pierval Santé investit ainsi sur des cliniques, des EHPAD, des cabinets médicaux ou des centres de soins. Une stratégie qui a permis à cette SCPI Santé de rapporter 4,95% à ses associés en 2020.  

La SCPI Activimmo est investie uniquement en immobilier logistique, à savoir les entrepôts et les locaux d’activités. Activimmo est une SCPI Logistique qui a fait ses preuves puisqu’elle a rapporté plus de 6,00 % à ses associés en 2020. L’immobilier logistique qui sert au commerce en ligne a été boosté par la crise du Covid. Une tendance qui n’est pas près de s'arrêter ! 

Ainsi, les SCPI apparaissent comme le placement anti-crise qui résiste au coronavirus avec des rendements pouvant aller jusqu’à 6 % pour les meilleures SCPI. Il est donc très important de consacrer une part de son patrimoine à l’achat des SCPI afin d’en tirer tous les bénéfices. C’est pour cela qu’il faut recourir aux banques uniquement dans le cas de l’utilisation de moyens de paiement et non pour épargner.

Afin d’épargner en toute tranquillité pour effectuer son achat de parts de SCPI, il faut faire confiance à des spécialistes de la question, telle La Centrale des SCPI (www.centraledesscpi.com), joignable six jours sur sept au 01.44.56.00.23, une société très tendance dont le nombre de clients ne cesse d’augmenter, preuve de la qualité de ses prestations. Confinement ou couvre-feu ne sont donc pas des barrières pour ne pas placer votre argent. Il est toujours possible d’obtenir du rendement sur son argent en 2021 à condition de faire un choix éclairé tel que celui de la SCPI de rendement. 

Découvrez en vidéo le classement des meilleures SCPI 2021 :

Avertissement

L'investissement dans une SCPI n'est pas garanti, tant du point de vue des dividendes perçus que de celui de la préservation du capital. Les SCPI dépendent en effet des fluctuations des marchés immobiliers.

Avant toute décision d'achat de parts de SCPI, faites-vous conseiller par un professionnel afin d'être certain(e) que ce placement correspond à votre profil patrimonial.

Enfin, comme tout investissement immobilier, tenez compte du fait que les SCPI sont des placements de long terme dont la durée de détention minimale ne saurait être inférieure à huit ans.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la France a rapatrié plus de 20.000 personnes bloquées au Maroc

Covid-19 : plus de 10.000 patients hospitalisés, "la situation est en train de s'aggraver", annonce Olivier Véran

"Je ne suis plus le journaliste, l'écrivain, je suis candidat", affirme Eric Zemmour sur TF1

VIDÉO - Los Angeles : le fiasco de "The One", la maison la plus chère du monde

Zemmour candidat : plusieurs médias et personnalités dénoncent l'utilisation d'images sans autorisation

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.