TGV et Intercités : voici la nouvelle offre tarifaire de la SNCF

TGV et Intercités : la nouvelle offre tarifaire de la SNCF

SUR DES RAILS - La compagnie ferroviaire a présenté, ce mardi 1er juin, sa nouvelle grille tarifaire. Objectif : proposer des prix attractifs pour les trains Inouï et Intercités, même au dernier moment, et fidéliser davantage de voyageurs.

La SNCF a elle aussi senti passer la crise sanitaire, les confinements et les restrictions de déplacements. Alors pour encourager les voyageurs à réinvestir ses gares et ses wagons, la compagnie ferroviaire a présenté ce mardi 1er juin AvantageS, sa nouvelle grille tarifaire pour les trains TGV Inouï et Intercités, mais aussi un nouveau programme de fidélité ou encore une offre à destination des seniors.

L'entreprise promet, dès ce mardi, "une nouvelle carte Avantage, avec des prix accessibles, même à la dernière minute et les jours de grands départs". "Dès le 1er juin, nos 2,5 millions de clients carte Avantage pourront bénéficier automatiquement des prix plafonnés, et ce, pour tous les voyages TGV Inouï et Intercités", assure la SNCF. Dès le 17 juin, cette carte remplacera les cartes Avantage Famille, Avantage Week-end, Avantage Senior et Avantage Jeune. 

La carte Avantage est quasiment rentabilisée dès le premier aller/retour acheté- La SNCF

La carte, toujours proposée à un tarif unique de 49 euros par an, "couvre désormais l’ensemble des clients 'Loisirs', avec trois profils : Jeune (12-27 ans), Adulte (28-59 ans) et Senior (+ de 60 ans). "La carte Avantage est quasiment rentabilisée dès le premier aller/retour acheté", promet la SNCF. 

"En plus des 30% de réduction garantis sur les trains, sur les tarifs 2nde et 1ère classes, la nouvelle carte Avantage permet de profiter de prix plafonnés en 2nde classe sur l’ensemble des destinations en France, et ce quels que soient le jour et l’heure de la réservation", indique aussi la compagnie ferroviaire. 

"Une réduction 60% pour les enfants de 4 à 11 ans" avec la carte Avantage

Dans le détail, la carte permet d'accéder à une grille tarifaire établie à "39€ pour les trajets courts (en dessous de 1h30)", "59€ pour les trajets intermédiaires (entre 1h30m et 3h)" et "79€ pour les trajets les plus longs (plus de 3h)".

"C'est une bonne nouvelle, parce que parfois, le prix du billet grimpe vraiment, notamment sur les longs week-ends", explique une voyageuse à TF1, dans la vidéo en tête de cet article. "C'est plus transparent, plus simple", estime un autre usager, ajoutant que, selon lui, "les passagers s'y retrouveront" dans cette nouvelle grille tarifaire.

La carte octroie aussi "une réduction de 60% pour les enfants de 4 à 11 ans (jusqu’à 3 enfants) accompagnant le porteur d’une carte Avantage". Dans le détail, cela fait passer le prix des billets des enfants à "19€ pour les trajets courts", "29€ pour les trajets intermédiaires" et "39€ pour les trajets les plus longs".

Lire aussi

Outre la carte Avantage, la SNCF promet d'autres mesures dès le 17 juin, comme "l’échange et le remboursement gratuits jusqu’à trois jours inclus avant le départ pour les tarifs Loisirs, c’est-à-dire les tarifs 2nde et 1ère, y compris les Prem’s et les tarifs carte Avantage". Puis, à partir de deux jours avant le départ, "des frais s’appliquent selon le transporteur". Sur TGV Inouï, ils seront de 15€, alors que sur les Intercités à réservation obligatoire, il s'agira d'une "retenue de 40% du prix du billet avec un maximum de 12€".

L'entreprise proposera aussi, dans plus de deux semaines, "un nouvel indicateur de prix sur OUI.sncf" qui permettra "plus de transparence sur les tarifs". Début juillet, cet indicateur sera disponible sur l'application OUI.sncf. Et de détailler : "En cliquant sur 'prix minimum et maximum sur ce trajet' sous les résultats de recherche, les utilisateurs pourront consulter le prix le plus bas ainsi que le prix le plus élevé en seconde classe pour TGV Inouï et Ouigo, incluant, le cas échéant, la réduction dont le client bénéficie avec sa carte Avantage."

Des "billets gratuits" pour les voyageurs les plus assidus

Puis, en septembre, la SNCF proposera un programme de fidélité "simplifié avec seulement deux statuts et sur invitation". Il "sera proposé à celles et ceux qui voyagent le plus dans nos trains, soit plus de 600.000 clients", assure la compagnie ferroviaire. Elle précise qu'"en fonction d’un certain montant de dépenses, les clients seront invités à faire partie du programme. Tous les voyages TGV Inouï, Intercités et Ouigo seront pris en compte, ainsi que l’achat des cartes Avantage."

Concrètement, cela se manifestera par "un cumul de Points Prime permettant de bénéficier de billets TGV Inouï et Intercités gratuits, de réductions sur les services TGV Inouï ou de faire des dons à des associations qui agissent pour l’environnement".

Une offre à 79 euros mensuels pour les seniors

Dès septembre, également, l'entreprise française proposera un "forfait annuel télétravail" qui intègrera "250 trajets par an avec TGV Inouï, éligibles pour toutes les destinations TGV Inouï et Intercités en France". "Le forfait sera valable du lundi au jeudi", et "est proposé à un prix très attractif, équivalent à 40 % de réduction par rapport à l’abonnement classique Mon Forfait Annuel."

Enfin, les seniors n'ont pas été oubliés : la SNCF lancera, au début de l'année 2022, son offre TGVmax Senior au prix de 79 € par mois. Il "permet de voyager aussi souvent que souhaité du lundi au vendredi" et propose "une offre 100 % digitale, une inscription en ligne en quelques clics avec un compte activé dans les 48h"

Grâce à ce nouvel avantage destiné aux seniors, une habitante d'Agen, dont la fille habite à Paris, nous explique"qu'elle viendra la voir un peu plus souvent".

L'entreprise explique aussi que l'ensemble des mesures annoncées ce mardi "ne s’appliquent pas aux TER" et que l’abonnement TGVmax, actuellement destiné aux 16-27 ans pour 79 € par mois, "est maintenu". C'est le cas aussi de la carte Liberté. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Météo : 21 départements en vigilance orange aux orages, le Rhône en vigilance canicule

AstraZeneca annonce que son traitement anti-Covid est inefficace

EN DIRECT - Masque à l'école : il pourra être enlevé à la récréation mais pas dans les classes

Disparition de Delphine Jubillar : Cédric Jubillar, sa mère et son beau-père en garde à vue

Pourquoi Cédric Jubillar a-t-il été placé en garde à vue ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.