Puis-je contester la régularisation facturée par mon fournisseur d'énergie ? Le 20H vous répond

Puis-je contester la régularisation facturée par mon fournisseur d'énergie ? Le 20H vous répond

PRATIQUE - Chaque soir, le JT de TF1 se penche sur les interrogations des téléspectateurs dans sa rubrique "Le 20H vous répond". Au menu ce mercredi, des questions liées aux factures d'énergie.

Depuis le début de la crise sanitaire, le JT de TF1 passe chaque soir au crible les interrogations des téléspectateurs dans "Le 20H vous répond". Au menu du jour : mon fournisseur peut-il changer les heures creuses inscrites dans mon contrat ? Puis-je contester une régularisation de plusieurs centaines d'euros ? Qu'est-ce que je risque si je ne fais pas réviser ma chaudière ? Garance Pardigon répond à ces questions sur le plateau de Gilles Bouleau dans la vidéo en tête de cet article.

Toute l'info sur

LE 20H VOUS RÉPOND

Mon fournisseur d'énergie peut-il changer les heures creuses et pleines prévues dans le contrat ? 

Oui et inutile de lui lancer des noms d'oiseaux.  Ce n’est pas votre fournisseur mais Enedis, la société qui gère le réseau d’électricité en France, qui est coupable.  Le Code de l’énergie lui laisse le champ libre : Enedis doit simplement proposer huit heures creuses par jour au moins, réparties entre 12h et 17h et entre 20h et 8h du matin. 

Le but, c’est d’équilibrer le réseau en incitant les consommateurs à faire partir leur machine à laver quand où il y a le moins de tension. Les plages horaires dépendent donc des usages des habitants d’une ville. Vous pouvez regarder ce qu’il en est chez vous directement sur le site d’Enedis. D’une année à l’autre, ces plages horaires peuvent aussi changer. Dans ce cas, Enedis doit prévenir votre fournisseur six mois à l’avance… et votre fournisseur doit vous prévenir dans la foulée de ce changement.  

Il faut donc bien vérifier, à chaque changement, que ce type de contrat est toujours adapté à vos usages, grâce à ce simulateur par exemple. L’association 60 millions de consommateurs a récemment estimé que les clients abonnés au tarif heures creuses/heures pleines perdaient en moyenne 30 à 50 euros par an.

Lire aussi

Le montant de la régularisation me semble abusif : puis-je contester ou étaler le paiement ?  

Bien sûr, mais attention à garder une trace écrite : un courriel ou un courrier, nous dit le médiateur de l’énergie. Votre fournisseur a deux mois pour vous répondre. Passé ce délai, vous pouvez contacter le médiateur de l’énergie. Quelles sont les erreurs les plus fréquentes ? L’erreur humaine, lors du relevé de compteur ou alors l’échange de références… On vous présente la facture de votre voisin. 

En revanche, les compteurs défectueux sont très rares. Il est très probable que vous ayez simplement sous-estimé votre consommation annuelle ! Dans ce cas, vous pouvez revoir votre contrat avec votre fournisseur, pour ne pas vous retrouver dans la même situation l’année prochaine. Si vous ne pouvez pas payer dans l’immédiat, vous pouvez également demander d’étaler cette régularisation sur les prochaines échéances.  

 Qu'est-ce que je risque si je ne fais pas réviser ma chaudière au gaz régulièrement ? 

Il n’y a pas de sanction légale, concrètement pas d’amende, comme le précise le site du service public. Mais ça ne veut pas dire qu’il n’y a pas de risque ! D’abord, vous ne serez pas couvert par votre assureur en cas d’incendie chez vous. C’est l’une des principales clauses d’exclusion de l’assurance habitation, par exemple pour la Matmut. Vous risquez aussi une intoxication au monoxyde de carbone. Ce gaz toxique est responsable d’une centaine de décès en France chaque année, comme le rappelle le Ministère de la Santé.  

Selon l’association CLCV, il faut compter entre 80 et 150 euros pour faire réviser sa chaudière. On vous remet alors un certificat, à conserver précieusement pour prouver que vous êtes dans les clous en cas de sinistre. Cette révision annuelle est obligatoire pour les chaudières au gaz, au fioul, à bois ou au charbon. Vous retrouvez la liste complète des équipements concernés à cette adresse. 

Envoyez vos questions

Les questionnements restant nombreux, cette rubrique continuera d'accompagner le public tout au long de cette période. Si vous avez vous-même une question, vous pouvez la poser sur les réseaux sociaux avec le hashtag #le20HVousRepond, ou directement par mail à une adresse dédiée : le20Hvousrepond@tf1.fr.

Nouveauté désormais, pendant cette rubrique du 20H, vous verrez apparaître un QR Code en bas de l'écran : vous pourrez alors le flasher et accéder directement depuis votre téléphone portable ou tablette à un article enrichi.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Prix des carburants : une indemnité "classe moyenne" de 100 euros pour 38 millions de Français

EXCLUSIF - Affaire Maëlys : des invités du mariage où Nordahl Lelandais a enlevé la fillette témoignent

EN DIRECT - Covid-19 : encore plus de 6000 cas ce jeudi, le nombre de patients hospitalisés en légère baisse

"Indemnité inflation" : à qui va-t-elle s'adresser, quel montant et quand sera-t-elle versée ?

Amérique : les Vikings étaient bien là avant Christophe Colomb

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.