Succès du CPF : quelles sont les formations les plus demandées ?

Succès du CPF : quelles sont les formations les plus demandées ?

APPRENTISSAGE - L'an dernier, pour réaliser leur rêve ou acquérir de nouvelles compétences, plus d'un million de Français ont suivi une formation grâce à un Compte personnel de formation (CPF). Lesquelles sont les plus choisies ?

Plus de 38 millions d'actifs - salariés, fonctionnaires, travailleurs indépendants ou demandeurs d'emploi - sont titulaires, parfois sans le savoir, d'un compte personnel de formation (CPF), soutenu par la Caisse des dépôts (CDD). Utilisable tout au long de la vie active, l'utilisateur dispose d'une somme de 1.280 euros en moyenne pour accéder à une formation sans passer par l'employeur. 

L'offre de la plateforme est large avec environ 320.000 formations. Parmi les plus proposées, se trouve l'apprentissage des langues vivantes (34,83%) avec le passage du TOEIC à l'issue de la formation. Vient ensuite l'informatique (14,18%) suivi de près avec le transport (12,64%) permettant l'obtention du Permis B. 

Toute l'info sur

Le 20h

Agnès Seguin, commerciale, fait partie de celles et ceux qui se forment à l'anglais à raison d'une heure par semaine pour un coût de 1.750 euros. "J'ai un travail qui peut m'amener à parler anglais ou à écrire en anglais. Déjà que c'est stressant de faire de la négociation en français. Donc, en anglais, j'ai vraiment besoin d'être à l'aise", confie-t-elle dans le reportage en tête de cet article. Ce n'est pas toujours simple, mais elle a sept mois pour atteindre son but.

Après neuf mois de chômage, Lætitia Girard se fixe, elle, l'objectif de créer son entreprise, mais elle doit d'abord maîtriser certaines compétences de base en menuiserie : "Concrètement, cette formation doit me permettre de concevoir du mobilier selon les envies des gens, donc de proposer du mobilier sur mesure", explique-t-elle.  

Enfin, la formation de coach pour accompagner des salariés dans leur choix de carrière s'avère également de plus en plus prisée. La professeure Garance Yverneau l'a constaté avec un nombre croissant de participants depuis le début de l'épidémie. "Dès le premier confinement, on a eu 50% de volume de demandes de personnes qui souhaitent se reconvertir ou qui doivent se reconvertir puisque elles sont directement impactées par la crise du coronavirus", résume-t-elle devant les caméras de TF1. 

Le dispositif cartonne depuis le premier confinement

En dépit d'une chute soudaine, mais ponctuelle, des inscriptions en mars 2020 lié au premier confinement, les demandes n'ont jamais autant explosé. Elles ont en effet repris fortement en avril 2020, et ne cesse d'augmenter depuis, atteignant même un niveau inégalé entre octobre 2020 et janvier 2021, avec des pics de plus de 10.000 demandes hebdomadaires. 

Lire aussi

Un dispositif qui pourrait continuer à gagner en puissance. Constatant "qu'un salarié sur quatre" seulement a fait basculer ses heures de Droit Individualisé à la Formation (DIF) sur son Compte Personnel de Formation (CPF) désormais en euros, la ministre du Travail Elisabeth Borne a repoussé cette date limite au 30 juin 2021. Les salariés étaient supposés effectuer cette opération avant le 31 décembre 2020 afin de ne pas voir leur compteur de formation repartir à zéro. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : pourquoi le nombre de jeunes en réanimation continue d'augmenter ?

La mort d'Olivier Dassault complique un peu plus la succession à la tête de l'entreprise familiale

EN DIRECT - Vaccin Johnson & Johnson : la HAS espère donner un avis "à la fin de la semaine"

Patrick J. Adams, le mari de Meghan dans "Suits", dénonce l'attitude "obscène" de Buckingham

Assassinat de Samuel Paty : "J'ai menti", avoue l’adolescente à l’origine de la polémique

Lire et commenter