Animaux, tisane, spa... le foin sert à tout

Animaux, tisane, spa... le foin sert à tout

Le foin est un produit que l'on imagine plutôt cantonné à la ferme, mais il est très tendance. Ce mélange d'herbes séchées se décline en tisane, en confiture, et bientôt en limonade. Il gagne même l'univers du bien-être pour des soins relaxants.

Si pour vous le foin ne sert qu'à nourrir les animaux, vous risquez d'être surpris. Ce mélange d'herbes séchées est tendance et il se retrouve partout. Dans son exploitation, Alain Delangle, agriculteur et producteur de foin chez "Michel et Alain fermiers biofils" à Saint-Fraimbault (Orne), cultive le foin bio depuis quelques années et ses ventes ont explosé. "Ça pouvait paraître un peu fou au départ. De quelques dizaines de kilos, il y a 3 ou 4 ans et c'est aujourd'hui, pas loin d'une tonne de foin par an sur le foin culinaire", explique-t-il. Alain transforme sa production en tisane ou en confiture.

Toute l'info sur

Le WE

Dans ce SPA, ces récoltes de foin sont utilisées avec attention. Enveloppement total du corps ou bien bain chaud infuser au foin, visiblement cela plaît, une complète déconnexion pour se ressourcer. Ce spa est le premier de la région à proposer des soins au foin. "Ça apporte aussi des bienfaits sur la peau. Ça détend les muscles, ça élimine les toxines, ça favorise la circulation du sang. Tout un tas de bienfaits pour l'organisme", indique Pierre-François Tuel, gérant du Spa "Le Pommenial de la Hérissonnière" (SPOM) à Saint-Aubin-de-Bonneval (Orne).

Des projets au foin ne cessent de se développer. Comme c'est le cas chez Sébastien Bellétoile, producteur de boissons gazeuses à Saint-Pair-sur-Mer (Manche). "C'est tout bêtement du foin qu'on va mettre à macérer pour pouvoir faire nos extraits de foins qu'on va mettre dans notre limonade", explique l'artisan limonadier, créateur et gérant du LiMeuhnaderie Solibulles. Après des mois de travail et de préparation, la première limonade au foin sortira en 2022. "Le foin, ça évoque l'enfance quand on jouait dans les étables ou dans les fermes. C'est très aromatique en fin de compte. On va retrouver des nuances de tilleul, de menthe, de réglisse", dit-il.

Avec cette tendance et tous ces projets, le foin ne risque pas de finir sur la paille.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : hospitalisations, taux d'incidence... faut-il s'inquiéter du léger rebond des indicateurs ?

Relations Russie-Otan très tendues : que se passe-t-il entre Moscou et l'Alliance atlantique ?

"Squid Game" : faut-il vraiment craindre un phénomène d'imitation dans les cours de récré ?

Covid-19 : que contient le projet de loi sur la prolongation du pass sanitaire, débattu à l'Assemblée mardi ?

SONDAGE EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : Le Pen, Zemmour et Bertrand dans un mouchoir de poche

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.