VIDÉO - Café : les Français en boivent beaucoup... même s'il n'est pas à leur goût

 VIDÉO - Café : les Français en boivent beaucoup... même s'il n'est pas à leur goût

SUBTIL PARADOXE - Une étude montre que 7 Français sur 10 consomment quotidiennement du café, mais que 40% de ceux-ci en sont insatisfaits. Ils savent pourtant quel café ils aiment, mais n'ont pas toujours le choix.

Une nouvelle étude sur le café révèle plusieurs contradictions dans les habitudes de consommation des Français. Ainsi, si 69% d'entre eux en consomment quotidiennement, et 41% plusieurs fois par jour, 70% de ceux qui en boivent affirment qu'ils aimeraient "découvrir de meilleurs cafés" que leur breuvage quotidien. En résumé, selon cette enquête de l'ObSoCo réalisée pour l'entreprise française MaxiCoffee (qui vend des produits en lien avec l'univers du café), il semblerait que les Français boivent un café... qu'ils n'aiment pas.

Toute l'info sur

Le 13H

"Malheureusement, parfois, on doit se contenter d’un café médiocre pour avoir sa dose réconfortante", constate un consommateur parmi ceux rencontrés dans le reportage de TF1 en tête de cet article. Souvent, le café semble nécessaire mais subi, selon des habitudes de consommation parfois contraintes :  86% des actifs boivent du café sur leur lieu de travail, pas toujours dans des conditions gastronomiques. 

"L'odeur du café, c'est toute une vie !"

Chez les amateurs rencontrés, il est d'ailleurs souvent question de quantité plus que de qualité : "J'en bois un litre par jour", estime l'un, "sept à huit cafés dans la journée, facile", compte un autre. Le café, plus que de goût, est aussi affaire de culture ou de tradition : "L'odeur du café, c’est toute une vie", s'enflamme un consommateur matinal, "on est né avec ça, quand on était bébé on sentait déjà l’odeur du café"

En vidéo

Et vous, quel café aimez-vous ?

Café en grains vs café moulu

Les consommateurs semblent cependant savoir qu'il existe de meilleurs cafés que ceux qu'ils boivent, et savent même lesquels : ils en savourent occasionnellement, au restaurant ou au café. Pour les destinataires de l'étude, le problème ne réside pas tant dans la qualité du café lui-même, que dans son mode de consommation : 42% des buveurs de café utilisent du café moulu à l'avance, 37% optent pour les dosettes, et autant pour les capsules. Or le café qui réconcilie les consommateurs avec son goût serait dans le café frais, c'est-à-dire moulu fraîchement du grain. 

Lire aussi

Le directeur général de MaxiCoffee, Lionel Galut, souligne d'ailleurs que la vente des "machines espresso à grains" a connu une croissance formidable de 85% en 2020. Pour les auteurs de l'étude, le télétravail aurait eu une grande influence sur le boom de ces machines spécialisées, pourtant assez onéreuses. 29% des télétravailleurs se seraient ainsi équipés d'une machine à café plus performante, 19% optant pour l'achat d'un café plus haut de gamme. La tendance semble marquée : si les Français ont conscience de boire des cafés médiocres, ils ont aussi entrepris de résoudre cette contradiction.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Variant "Omicron" : "S'il y a un cas en Belgique, il y en a déjà en France"

REVIVEZ - "Danse avec les stars" la finale : c'est Tayc qui l'emporte face à Bilal Hassani !

EN DIRECT - Covid-19 : la campagne pour la dose de rappel débute ce samedi

VIDÉO - "Vous ne pourrez pas revenir" : le désarroi des voyageurs pris de court par l'arrêt des liaisons Maroc-France

Covid-19 : bars, trains, métro... les principaux lieux de contamination identifiés par une nouvelle étude

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.