Complémentaires santé : pourquoi les tarifs sont-ils en hausse ?

Complémentaires santé : pourquoi les tarifs sont-ils en hausse ?

Les tarifs des complémentaires santé ont augmenté de 4,3% en moyenne en 2021. C'est la troisième année consécutive de hausse de ces tarifs. Ont-elles profité de la crise ?

Contexte en 3 paragrapheUFC-Que Choisir a passé au crible des centaines de complémentaires santé. Les chiffres sont en très nette hausse avec une augmentation de 4,3 % en 2021. Cela représente environ 79 euros de plus par an pour un ménage. Mais, ce n'est qu'une moyenne. Suivant les contrats et les sociétés, les chiffres varient. "Il y a à peu près 20% des complémentaires qui sont sur une augmentation de plus de 200 euros pour l'assuré. C'est considérable. Alors que d'autres sont à zéro. Donc, ca veut dire que ce n'est pas une fatalité d'augmenter", souligne Alain Bazot, président d'UFC-Que Choisir.

Toute l'info sur

Le 20h

Opération reportée voire annulée, consultation à distance.... La crise sanitaire a fait faire des économies aux complémentaires. Alors, les mutuelles ont bénéficié de 2,2 milliards d'euros de remboursement en moins. C'est la raison pour laquelle le gouvernement leur a fait payer une taxe Covid d'un milliard d'euros pour renflouer la Sécurité sociale.

Certaines prestations comme les lunettes ou les prothèses auditives vont être mieux remboursées en 2021 que les mutuelles augmentent leurs tarifs. Mais, elles contestent le chiffre de 4,3% donné par UFC. "Les cotisations des mutuelles, les cotisations des complémentaires santé augmentent chaque année de 2 à 3% chaque année. C'est vrai qu'elles augmentent parce que les dépenses de santé augmentent, parce qu'il y a toute une série de besoins de la population qui vieillit avec les maladies chroniques etc....", explique Albert Lautman, directeur général de la Mutualité française. C'est aussi pourquoi l'association demande une plus grande clarté des offres pour que le consommateur sache vraiment de combien il sera remboursé avant de se faire soigner.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : pourquoi le nombre de jeunes en réanimation continue d'augmenter ?

La mort d'Olivier Dassault complique un peu plus la succession à la tête de l'entreprise familiale

La vaccination obligatoire des soignants "reste une possibilité", rappelle Gabriel Attal

Covid-19 : aux États-Unis, les personnes vaccinées peuvent se réunir sans masque

Patrick J. Adams, le mari de Meghan dans "Suits", dénonce l'attitude "obscène" de Buckingham

Lire et commenter