Forte augmentation du prix du gaz : existe-t-il des alternatives pour la contourner ?

Forte augmentation du prix du gaz : existe-t-il des alternatives pour la contourner ?

FACTURE - Le 1er août les tarifs réglementés du gaz augmenteront en moyenne de 5,3%, alors qu'ils avaient déjà augmenté de près de 10% en juillet. Une hausse radicale pour les millions de foyers Français qui se chauffent au gaz. Quelles sont les alternatives pour contourner cette évolution ?

Les millions de foyers français qui cuisinent et se chauffent au gaz, vont recevoir ce week-end une facture salée. Après une augmentation de 9,9% hors taxe au 1er juillet, les tarifs règlementés du gaz vont augmenter de 5,3% au 1er août. Concrètement, pour une famille avec deux enfants, vivant dans moins de 200 mètres carré, cela représente une hausse d'1 euro par mois pour l'eau chaude et la cuisson et 5 euros pour le chauffage. 

Une hausse qui s'explique en partie par la reprise mondiale de l'activité économique après la crise sanitaire, qui tire les prix de l'énergie vers le haut. Depuis le mois de janvier 2021, les tarifs ont ainsi augmenté de 26%. Du jamais vu en Europe depuis 12 ans. En 2009, le prix du gaz était descendu sous la barre de 9 euros du mégawattheure. Aujourd'hui, il atteint 31 euros, plus de trois fois plus. Le ministère de la Transition écologique a déjà prévenu qu'il serait difficile dans ce contexte d'imaginer une baisse des tarifs dans les prochains mois.

Toute l'info sur

Le 20h

Alors pour éviter ces hausses consécutives, ce graphiste interrogé dans la vidéo en tête de l'article a décidé de changer d'offre et de fournisseur. Une opération simple, gratuite et sans coupure. Il a opté pour une option fixe à 76 euros par mois pour se chauffer. Une économie qu'il estime à environ 216 euros par an. "C'est pas mal, ça me fait un billet d'avion pour aller en Allemagne, à Berlin, voir mes amis", dit-il, satisfait.

Attention aux offres trop alléchantes

Passer d'un tarif règlementé qui fluctue à un tarif fixe, peut être intéressant, mais il faut être très vigilant à l'évolution des offres dans le temps, explique Frédérique Fériaud, directrice générale des services du médiateur national de l'énergie. "La première chose, c'est attention aux offres qui peuvent sembler très alléchantes. Le fournisseur va s'engager sur une certaine durée à maintenir ce prix fixe, si c'est sur un an, au bout d'un an, il va pouvoir vous proposer de nouvelles règlementations tarifaires et là attention, car elles peuvent être beaucoup moins intéressante que celles auxquelles vous avez souscrit au départ", développe-t-elle au micro de TF1.

Lire aussi

Vous pouvez toujours comparer les prix sur ce comparateur d'offres d'électricité et de gaz, en ligne, reconnu par le gouvernement, pour être sûr de bénéficier de la meilleure offre sur le marché. L'outil gratuit compare les tarifs des différents fournisseurs.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ – "Danse avec les stars" : Bilal Hassani éblouit le jury, Lââm éliminée

Covid-19 : le vaccin de Moderna serait supérieur à celui de Pfizer contre les formes graves

EN DIRECT - Plus de 200 arrestations à Melbourne lors de manifestations contre les restrictions sanitaires

Covid-19 : les experts sanitaires américains se prononcent contre une 3e dose de vaccin pour tous

Afghanistan : les talibans remplacent le ministère des Femmes par celui de la Prévention du vice

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.