Consommation : la propriété serait-elle devenue une notion dépassée ?

Consommation : la propriété serait-elle devenue une notion dépassée ?

REPORTAGE - De plus en plus de français louent tous nos biens au lieu de les acheter. C'est l'économie de la fonctionnalité qu'une famille, rencontrée par TF1, applique.

Aujourd'hui, on peut presque tout louer : un anorak, des bijoux, un puzzle... Pour certains, c'est presque devenu un mode de vie. Dans la famille Lhonneur, la location est une affaire de famille, à commencer par Marion. Depuis deux ans, la mère loue ses vêtements, ses sacs et même ses bijoux. Des pièces d'occasion qu'elle reçoit et renvoie par La Poste autant de fois qu'elle le souhaite, pour un abonnement de 50 euros par mois.

Toute l'info sur

Le 20h

"Pour le coup, je suis plutôt une loueuse compulsive. Quand je passe devant un magasin, je n'ai plus envie de renter, je n'ai plus envie d'acheter, parce que tout de suite, je pense à "je pourrais le louer", à "c'est quelque chose que je veux mais sur une courte période"", fait-elle savoir.

La location, Arthur en profite aussi. Tous les mois, le petit garçon de deux ans découvre cinq nouveaux jeux. Un abonnement mensuel de 15 euros pour les parents. Cela permet à la famille d'avoir plus d'espace libre dans la maison. Pour l'enfant, l'avantage est de pouvoir tester divers jeux.

Le père également a craqué. Depuis six mois, la maison est en travaux. Perceuse, visseuse... Presque tous les outils de bricolage sont loués. La famille a fait ses comptes : la location est rentable. "Pour les jouets et les vêtements, c'est plus de 50% d'économie réalisée. Et sur les outils, on a dépensé une centaine d'euros (...) leur acquisition aurait coûté plus de 1 000 euros", explique Thibault Lhonneur.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : Pfizer assure que l'UE sera livrée comme prévu au premier trimestre, selon Ursula von der Leyen

Covid-19 : Frédéric Mitterrand hospitalisé en urgence à Paris

Impôts : faites-vous partie des bénéficiaires de l'acompte versé ce vendredi ?

Vaccination : c'est parti pour la prise de rendez-vous en ligne sur le site Sante.fr

Les alertes neige sont levées, un département en vigilance crues

Lire et commenter