Crédit immobilier : des conditions plus souples pour emprunter

Crédit immobilier : des conditions plus souples pour emprunter

Face à l'explosion du nombre de demandes de crédit refusées pendant la crise sanitaire, la Banque de France vient d'assouplir les règles. Cela concerne notamment ceux qui achètent leur logement pour la première fois et les ménages les plus modestes.

Devenir propriétaire. Un jeune couple a bien cru ne jamais y arriver. Pourtant, avec deux CDI et 4 000 euros par mois, leur projet aurait été validé sans souci il y a un an. Alexia et Thomas Ardouin, primo-accédants à Houdan (Yvelines), témoignent : "On a eu deux refus de financement. On était à deux doigts d'arrêter le projet d'achat. Je me suis dit, on va rester locataires, on ne va pas se prendre la tête". En cause, leur taux d'endettement qui dépassait de peu la limite des 33% fixée par le secteur bancaire, devenu intraitable. Une barre devenue obsolète, car le gouvernement vient de la relever à 35%.

Toute l'info sur

Le 20h

Actuellement, le secteur bancaire a donc consenti à assouplir ses règles. Mais pour les salariés des secteurs sinistrés par la crise, un autre problème se pose. Selon plusieurs organismes bancaires, en un an, le nombre de refus d'emprunt immobilier a triplé.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 61.000 nouveaux cas en 24 heures, "record" de cette 5e vague

EN DIRECT - Immeuble effondré à Sanary : une troisième personne décédée

Avant son débat face à Bruno Le Maire, que propose Eric Zemmour sur l'économie ?

Covid-19 : peut-on recevoir une dose de Moderna après une vaccination Pfizer (et inversement) ?

Faut-il se refaire intégralement vacciner si on est en retard pour sa 3e dose ? Le 20H vous répond

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.