Crise sanitaire : les merceries retrouvent des couleurs

Crise sanitaire : les merceries retrouvent des couleurs

REPORTAGE - Ces commerces étaient un peu délaissés ces dernières années, mais les confinements successifs vont peut-être les sauver. Les merceries font de la résistance. Les Français se sont remis à la couture.

Vous avez envie de vous mettre à la couture, mais vous ne savez pas par où commencer ? Pour cela, Internet regorge de tutos. Il y en a pour tous les goûts et tous les budgets. Vous pouvez apprendre à confectionner une pochette pour tablette ou un t-shirt grâce à une vidéo visionnée plus d'une six millions de fois. Avec le confinement, beaucoup se sont mis aux fils et aux aiguilles. Même George Clooney a confié avoir profité de cette période pour coudre des vêtements pour ses enfants et repriser les robes de sa femme.

Toute l'info sur

Le 20h

Estelle est enseignante. Elle s'est lancée dans la couture un peu par hasard, puis elle a commencé à réaliser des vidéos explicatives sur Instagram. Aujourd'hui, elle est dans les tops 3 des couturières avec 35.000 abonnés. Piquée par son succès, elle s'est laissé prendre au jeu. "C'est un réel plaisir, une bouffée d'oxygène. Dès que j'ai fini de travailler, je cours à la maison pour pouvoir coudre. Pendant le confinement, j'ai fait pas mal de live pour aider les personnes à se mettre à la couture et à désacraliser la couture", explique-t-elle.

Fini donc l'image poussiéreuse de la machine à coudre. Les magasins spécialisés attirent de nouveaux adeptes depuis quelques mois. Dans l'enseigne où nous nous sommes rendus, les ventes de machines à coudre ont doublé en 2020. La preuve que les Français se sont pris de patient pour cette occupation. De nouveaux clients qui ont permis de sauver les petits commerces que sont les merceries. On ne comptait 6 000 dans les années 80. Aujourd'hui, elles ne sont plus que 2 000 dans l'Hexagone.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Pourra-t-on se déplacer normalement cet été ?

Une usine nucléaire iranienne touchée par un acte de "terrorisme antinucléaire"

SEPT À HUIT - La résurrection de Priscille, première femme bionique de France

EN DIRECT - Covid-19 : 30.671 personnes hospitalisées, dont 5838 en réanimation

Du Stade de France au centre vaccinal de Dreux, les vaccinodromes ont sonné bien creux ce dimanche

Lire et commenter