Yaourts "aux fruits" : ce qu'il y a vraiment dans le pot

Yaourts "aux fruits" : ce qu'il y a vraiment dans le pot

ALIMENTATION - Beaucoup trop de sucre, et trop peu… voire pas de fruit du tout. L’association de consommateurs CLCV a enquêté sur ce que contiennent vraiment les yaourts et desserts aux fruits, en décryptant les emballages de 264 d’entre eux.

L’offre est variée, innombrable même : à la fraise, aux framboises, aux fruits exotiques... L’engouement des Français pour les yaourts ou desserts frais aromatisés est tel qu’il fallait bien une étude d’ampleur pour faire le point sur ce qu’ils contiennent vraiment. L’association de consommateurs CLCV a enquêté dans les rayons de neuf enseignes de la grande distribution, en ciblant les yaourts et les desserts frais qui se prétendent "aux fruits". 

Toute l'info sur

Le 13H

Les produits visés par l’enquête contiennent en moyenne 14% de sucre, "soit l’équivalent de 3 morceaux de sucre pour un pot individuel de 125 grammes", selon ses auteurs. Si le taux de sucre est encore plus marqué dans les "desserts" (quatre morceaux de sucre en moyenne), l’idée selon laquelle les yaourts seraient peu sucrés est un mythe.

Arômes, extraits, comment s'y retrouver ?

À surveiller de très près sur les emballages : la liste des arômes. 80% des produits étudiés en contiennent, naturels ou non. Un "arôme fraise" peut ainsi être synthétique et ne pas en contenir du tout. Un "arôme naturel" l’est en effet, mais il peut provenir d’un autre ingrédient. "Par exemple", explique la CLCV, "un yaourt fraise peut contenir un arôme naturel issu de copeaux bois, mais pas une trace de fraise !". Seule la dénomination "arôme naturel de fraise" oblige la marque à ce que l’essentiel de l’arôme provienne du fruit lui-même.

Y'a-t-il encore des fruits dans le yaourt ?

À votre avis, quelle est vraiment la proportion de fruits dans ces yaourts ? "Je ne sais pas, 10%", répondent certains clients au micro de TF1 dans le reportage en tête d'article, "plutôt mixés ou aromatisés", "10%, pas plus". En réalité, c'est même moins que ça.

Les 98 yaourts ou desserts étudiés portant sur leur emballage une représentation de fruit n'en contiennent en moyenne que… 8%. "Un sur 10 n’en contient pas du tout !" s’indignent les auteurs. Là encore, il faut lire attentivement l’emballage, une "saveur framboise" a toutes les chances de n’en avoir que le goût.

Lire aussi

Au terme de son banc d’essai, l’association appelle à un renforcement de la réglementation d’étiquetage, "afin qu’il ne soit plus possible de représenter un fruit sur l’emballage si celui-ci n’est pas présent dans le produit". La CLCV demande aussi aux industriels de porter systématiquement sur leurs emballages le "nutri-score", qui permet au client, en un coup d’œil, de voir où se classe, de A à E, la valeur nutritionnelle du produit acheté. Enfin l’ensemble de cette enquête est un appel implicite aux consommateurs à la vigilance et à l’exigence.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Qui était Jean-Jacques Savin, décédé en voulant traverser l'Atlantique à la rame ?

Covid-19 : comment transformer son pass sanitaire en pass vaccinal ?

EN DIRECT - Covid-19 : Marlène Schiappa positive, elle se place à l'isolement

"Plus de 50% de la viande consommée en France" est-elle halal ?

A l'hôpital, un quart des patients positifs au Covid-19 ont été admis pour un autre motif

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.