Deux-roues : contrôle technique obligatoire en 2023

Bientôt, les deux-roues devront aussi passer le contrôle technique. Près de 3,5 millions de véhicules sont concernés. Comment réagissent les utilisateurs ?

REPORTAGE - Tous les engins motorisés à deux ou trois roues devront passer un contrôle technique tous les deux ans, à partir du 1er janvier 2023. Une mesure finalement adoptée après des années de report.

À partir du 1er janvier 2023, tous les deux-roues et les trois-roues, dès 50 cm³ vont devoir passer au contrôle technique. Les règles seront les mêmes que pour les voitures : premier contrôle quatre ans après la date de mise en circulation, puis tous les deux ans.

Toute l'info sur

Le 13H

Cela fait des années que les associations de motards sont vent debout contre cette règle. En 2016, ils étaient des milliers à protester dans les rues lorsque le gouvernement avait tenté de l’imposer, pour les mêmes raisons qu’aujourd’hui : bannir les deux-roues trop bruyants, trop polluants, et ceux mal entretenus qui pourraient causer des accidents.

Longtemps repoussée, cette loi va donc bel et bien s’appliquer, mais comment ? Faudra-t-il aller dans un centre agréé comme pour les voitures ? Quels seront les points de contrôle ? Cela reste à définir, tout comme l’équipement nécessaire au garagiste pour contrôler les deux-roues. En revanche, d’après plusieurs professionnels du secteur, on a déjà une idée de son coût : entre 50 et 70 euros.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" la finale : c'est Tayc qui l'emporte face à Bilal Hassani !

Variant "Omicron" : "S'il y a un cas en Belgique, il y en a déjà en France"

EN DIRECT - Covid-19 : en Allemagne, un premier cas suspect de variant Omicron détecté

VIDÉO - "Vous ne pourrez pas revenir" : le désarroi des voyageurs pris de court par l'arrêt des liaisons Maroc-France

Covid-19 : bars, trains, métro... les principaux lieux de contamination identifiés par une nouvelle étude

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.