Verres dégradés, montures fines, modèles rétro… Les grandes tendances des lunettes de soleil en 2021

Verres dégradés, montures fines, modèles rétro… Les grandes tendances des lunettes de soleil en 2021

PALMARÈS - À l’heure des départs en vacances, les montures solaires s'avèrent un incontournable pour de nombreux Français. Tour d’horizon des modèles ayant le vent en pompe cette saison.

L'été rime avec beau temps, mais aussi avec les indispensables lunettes de soleil, de rigueur pour ne pas être ébloui par les rayons du soleil (lorsqu'il apparaît, bien entendu). La vraie question qui se pose ainsi, pour tout vacancier qui se respecte, c'est de savoir quelle paire arborer et, de fait, s'il existe une tendance. 

Tout d'abord, avant d'y répondre, premier constat : crise sanitaire oblige, l’année écoulée a été difficile pour les opticiens. "Tout le monde était un peu dans la psychose, et il était difficile d’essayer les paires en magasin tout en respectant les gestes barrières", relate Lionel Afflelou, directeur des produits du groupe éponyme, contacté par LCI, ajoutant que l’année passée "n’avait pas été très bonne" pour le secteur de l'optique. 

Pour autant, malgré ce recul de l’activité, plusieurs modèles boostent les ventes cette saison. D’autant que les Français ont l’habitude d’utiliser des solaires : seuls 13% d’entre eux n’ont pas de monture de soleil, tandis que 62% en achètent tous les deux ans, d’après une étude Odoxa pour l’opticien Krys, publiée en septembre 2018.

Toute l'info sur

Le 20h

Le retour en force du classique et du rétro

Les modèles classiques reviennent au goût du jour cette saison, à l’instar des modèles "aviateur" : deux larges verres, coupés de biais sur le bas et reliés par une barre en métal. "On revient à des formes plus intemporelles, avec moins de fantaisie et des panels de couleurs et de motifs resserrés, du noir aux écailles classiques", détaille Lionel Afflelou. Les montures translucides, de couleur perle ou nude ont aussi la faveur des clients cette année, en quête d'un modèle "très chic et plus neutre"

Les modèles rétro sont particulièrement prisés cette saison, à l’instar des paires avec une jointure entre les deux verres en forme de serrure, appelée "nez-clé", détaille Manoëlle Madelin, category manager chez Krys, également sollicitée par nos soins. Les grandes formes sont aussi en vogue chez certains clients, des modèles "assez iconiques" à l’instar de ceux portés à l'époque par la chanteuse Nana Mouskouri. "La mode est un éternel recommencement", sourit la responsable. 

Parmi les coups de cœur de la saison, on compte aussi des formes géométriques, notamment octogonales.  

Les verres dégradés : la nouveauté incontournable

Si les montures restent souvent sobres, ce sont les verres les plus sophistiqués : la saison est placée sous le signe des verres dits "arc-en-ciel", de couleur dégradée. La tendance s’impose et relègue les verres miroir et flash à la marge, sauf pour les activités sportives, note Manoëlle Madelin. "Il faut faire attention à avoir une bonne protection solaire même si on choisit un modèle dégradé", avertit-elle. 

"Qu’ils soient bleus, gris ou bruns, ces verres sont très populaires surtout chez les femmes, mais les hommes les apprécient aussi", ajoute Lionel Afflelou. "On ne les porte plus uniquement l’été, mais toute l’année." 

Avec la contrainte du port du masque, les montures fines privilégiées

À cause du port du masque obligatoire dans plusieurs communes, certains clients préfèrent abandonner les lunettes de soleil, qui pourraient ajouter une gêne supplémentaire, note Lionel Afflelou. Et ce, même si des produits anti-buée sont disponibles chez les opticiens. 

Pour d’autres, cette contrainte les a amenés à privilégier de nouveaux modèles. De nombreux clients recourent ainsi à des paires légères et discrètes, qui offrent "la sensation d’être plus libre", analyse Manoëlle Madelin. "Les modèles minimalistes sont une vraie tendance cette année", affirme-t-elle. "On choisit des montures filaires, très fines, presque invisibles et de style souvent androgyne." Un constat partagé par Lionel Afflelou : "Les petites montures en métal sont revenues à la mode depuis un an"

Dans le même temps, certains clients misent plutôt, à l’inverse, sur des modèles très couvrants, larges jusqu’aux arcades sourcilières, pour le coup "très marqués au niveau du genre", commente la responsable. 

Lire aussi

Carton plein pour les modèles éco-friendly

Chez Afflelou, les montures biodégradables sont plébiscitées par les clients : elles sont fabriquées à partir de matières végétales comme l’huile de ricin, une plante qui a la particularité de se dégrader naturellement plus rapidement que le plastique utilisé pour les montures traditionnelles, qui grimpent à 50 ans en moyenne. La tendance est surtout marquée depuis le début de la crise sanitaire, note le directeur des produits. 

Paires customisées : bilan contrasté

Du côté d’Afflelou, les montures Magic, avec des faces aimantées permettant de changer de clips au gré de ses envies, figurent parmi le top des ventes. "On en vend trois plus que des Ray Ban", note Lionel Afflelou, "parce qu’on peut changer de modèle en fonction de ses activités, c’est pratique et facile d’usage." Mais pour Manoëlle Madelin, cette tendance a encore du mal à s’installer : "les associations ne sont pas toujours heureuses pour le moment", commente-t-elle.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Femme décapitée à Agde : un homme de 51 ans interpellé et placé en garde à vue

À cause de l'épidémie de Covid, les cas de tuberculose explosent

VIDÉO - Fourgonnette "garée" sur un Abribus en Bretagne : voici la clé du mystère

EN DIRECT - Covid : moins de 2 000 classes fermées en France

Procès des attentats du 13-Novembre : "Je crie, je hurle : 'Papa est mort ! Papa est mort !'"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.