VIDÉO - Euro : bientôt des visages de personnalités européennes sur nos billets ?

L'Euro a 20 ans. Il aura bientôt un visage comme au temps des billets libellés en francs. Qui remplacera Victor Hugo, Pascal et Louis Pasteur ? Il faudra satisfaire les 25 pays dans lesquels ces billets circulent.

RELOOKING - À l'occasion du 20ᵉ anniversaire de l'euro, la Banque centrale européenne va lancer une consultation au sein de l'Union européenne afin de modifier le graphisme de ses billets. Objectif : les rendre plus incarnés.

Le 1er janvier 2022, l'euro fêtera ses 20 ans. Pour l'occasion, la Banque centrale européenne (BCE) a décidé d'offrir aux billets de banque une seconde jeunesse, notamment afin que "les Européens s'en sentent proches". Pour cela, l'institution a annoncé dans un communiqué qu'une vaste consultation allait être lancée au sein de l'Union européenne. 

"Après vingt ans, il est temps de revoir l’apparence de nos billets de banque, afin que les Européens de tous âges et de tous horizons puissent s’en sentir plus proches", fait ainsi valoir Christine Lagarde, directrice de la BCE depuis maintenant deux ans.

Actuellement, ce sont des fenêtres, des portails et des ponts qui ornent les billets de la zone euro. Cependant, ce thème, dénommé "Époques et styles architecturaux", a souvent été critiqué pour sa "froideur technocratique", soulignent Les Échos. Le gouvernement français s'est par ailleurs plusieurs fois positionné pour des visages d'Européens et d'Européennes célèbres, à l'image des billets en dollars, en livres ou en yens. 

Pour la BCE, un nouveau graphisme serait également l'occasion de renforcer la confiance en l'utilisation d'une monnaie physique, à l'heure où les paiements sans contact avec la monnaie, notamment via la carte bancaire, sont de plus en plus privilégiés en cette période de crise sanitaire. "Nous voulons mettre au point des billets en euros auxquels les Européens peuvent s’identifier, et qu’ils seront fiers d’utiliser comme monnaie", a affirmé Fabio Panetta, membre du directoire de la BCE.

Lire aussi

Mais le processus de décision est encore long avant que de nouveaux billets soient utilisés. Le Conseil des gouverneurs de la BCE sélectionnera d'abord des thèmes sur la base de ce qui sera proposé par un groupe consultatif comprenant un expert de chaque pays. Ces experts sont issus "de domaines d’activité variés, comme l’histoire, les sciences naturelles et sociales, les arts visuels et la technologie", assure le communiqué de la BCE. 

Les thèmes sélectionnés par le Conseil des gouverneurs seront ensuite présentés à l'opinion publique afin qu'elle se prononce. Un concours de graphisme sera ensuite lancé, à l’issue duquel la BCE consultera encore une fois les citoyens. La décision finale, estimée être rendue en 2024, sera finalement prise par le Conseil des gouverneurs. L'utilisation de nouveaux billets n'est donc pas prévue avant 2025, voire 2026, la BCE ne souhaitant pas de toute manière s'engager sur une date précise.

Quels visages français pourraient figurer sur ces nouveaux billets ? Thomas Pesquet, Marie Curie, Simone Veil, citent des passants interrogés dans le reportage du 20H de TF1 en tête de cet article. Mais celui-ci souligne que le choix s'annonce très difficile : dans les années 90 déjà, au moment de créer l'Euro, les États voulaient des Européens célèbres sur leurs billets. Mais ils n'avaient pas réussi à s'entendre pour trouver des icônes plaisants à tous.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Pass vaccinal : ce que change le projet de loi adopté par le Parlement

INFO TF1-LCI - Affaire Jubillar : de nouvelles fouilles lancées près du domicile du couple

Covid-19 : à peine adopté, le pass vaccinal déjà obsolète face à Omicron ?

Marseille : séquestrée et violée, une adolescente de 14 ans localisée grâce à ses messageries Instagram et Snapchat

EN DIRECT - Covid-19 : 298 décès en 24h, le nombre de cas en hausse

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.