VIDÉO - Fournisseurs d’électricité accusés de pratiques abusives : le témoignage d'une cliente

VIDÉO - Fournisseurs d’électricité accusés de pratiques abusives : le témoignage d'une cliente

ÉNERGIE - L'association de consommateurs CLCV a assigné en justice quatre opérateurs d'électricité alternatifs pour des pratiques commerciales qu'elle juge trompeuses. Une cliente de l'un de ces fournisseurs témoigne auprès de TF1.

L’association de consommateurs CLCV a déposé une plainte pour dénoncer des pratiques abusives de la part de fournisseurs d’électricité alternatifs. Elle pointe ainsi certaines pratiques commerciales, comme le fait d'augmenter "dans certains cas d'une façon très importante" le prix de l'offre d'un client, en se bornant à une information limitée par mail.

Toute l'info sur

La flambée des prix de l'énergie

Marie-Claude est l’une des clientes. Début novembre, elle tombe un peu par hasard sur un mail de son fournisseur d’électricité,  ekWateur, qui lui fait une "surprise pas très agréable" : sa facture passe de 160 à 207 euros, soit 47 euros de plus par mois. 

Une augmentation annoncée, selon la retraitée, un peu à la va vite. "Avant, on nous avait caressé dans le sens du poil et là, d’un seul coup, on nous dit ‘ah bah non, ça va être tant et c’est comme ça’. On ne peut pas rester chez un fournisseur qui nous met devant le fait accompli", déclare Marie-Claude dans le reportage du 13H de TF1 en tête de cet article. Depuis, elle a rompu son contrat. 

Des informations insuffisantes selon la CLCV

Mais elle n’est pas la seule à avoir reçu ce type de message. Avec EkWateur, les opérateurs GreenYellow (Cdiscount), Mint Energy et Ovo Energy sont eux aussi accusés par la CLCV d'avoir dissimulé ces dernières semaines des hausses de tarifs à leurs clients. Interrogé par TF1, François Carlier, délégué général de l'association, prend l'exemple d'un titre de mail un peu vague  envoyé par l'un d'eux : "Votre contrat évolue, on vous explique pourquoi". "A aucun moment on ne parle d'évolution de tarif", soulève-t-il. Et dans le contenu quelques lignes plus bas, seuls des prix au kilowattheure sont annoncés, une information insuffisante selon lui. 

Lire aussi

"La tactique des professionnels, c’est informer un peu quand même, mais le moins possible. Ne pas demander l’accord pour qu’il y ait le moins possible de consommateurs qui partent. Mais, dans ce cas, cette tactique de rétention est vraiment excessive et il nous semble qu’elle viole le droit du consommateur qui là, n’est pas suffisamment respecté", poursuit-il. La CLCV conseille donc de bien vérifier les mails des fournisseurs d’énergie et de ne pas hésiter à en changer en cas de trop forte augmentation. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Décès de Gaspard Ulliel : ce que l'on sait sur les circonstances de l'accident de ski

Disparition de Gaspard Ulliel : qui est sa compagne Gaëlle Pietri, mère de leur fils Orso ?

EN DIRECT - Covid-19 : quel agenda pour sortir de la crise sanitaire ? Suivez la conférence de presse de Jean Castex à 19H

Grève des enseignants : à quoi faut-il s'attendre pour la manifestation de ce jeudi ?

EN DIRECT - Mort de Gaspard Ulliel : standing ovation pour l'acteur à l'Alpe d'Huez

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.