Grippe aviaire : y aura-t-il du chapon et du foie gras sur les tables à Noël ?

Grippe aviaire : y aura-t-il du chapon et du foie gras sur les tables à Noël ?

La grippe aviaire a déjà touché deux élevages dans le département des Landes. Y aura-t-il des chapons sur nos tables à Noël ?

C'est une filière qui a beaucoup souffert des semaines de confinement et de la fermeture des restaurants. Les producteurs de foie gras et de volaille doivent maintenant un autre problème sanitaire, la grippe aviaire. Il y a quatre ans, lors de la première crise, plus de 25 millions de canards avaient dû être abattus en France.

Toute l'info sur

Le 20h

Quinze mille canards d'un élevage infecté par le virus H5N8 ont dû être abattus cet après-midi à Saint-Geours-de-Maremne. La zone a été entièrement bouclée par les forces de l'ordre. Julien Lafenêtre, producteur de foie gras à Doazit, situé à 60 km de là, surveille avec inquiétude l'évolution de l'épidémie. Dans les Landes, le retour de la grippe aviaire est une très mauvaise nouvelle.

Depuis 2017, les professionnels se sont organisés pour limiter les déplacements des palmipèdes d'un élevage à l'autre, et ainsi éviter au virus de se répandre. Ainsi, malgré la crise du Covid et le retour de la grippe aviaire, il n'y aura pas de pénurie de foie gras en cette fin d'année. En tout cas, à la Chambre d'agriculture des Landes, on surveille en temps réel la propagation du virus H5N8.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Éruption de la Soufrière à Saint-Vincent : des milliers d'évacuations dans la panique

Dîners clandestins : Brice Hortefeux plaide la bonne foi, Alain Duhamel se dit "piégé"

EN DIRECT - Le pic de la 3e vague atteint ? "Nous devons encore tenir", prévient Véran

Le vaccin Johnson & Johnson arrive ce lundi en France : ce qu'il faut savoir

Vacances confinées : ces Français qui trichent (sciemment ou sans le savoir)

Lire et commenter