Jusqu’à 300 euros pour les jeunes : comment bénéficier de cette aide méconnue pour les vacances ?

Jusqu’à 300 euros pour les jeunes : comment bénéficier de cette aide méconnue pour les vacances ?

BON PLAN - Grâce à un dispositif du gouvernement, certains jeunes de 18 à 25 ans vont pouvoir bénéficier cet été d'une prise en charge de leur séjour de vacances à 90%.

Après une année de restrictions, l’été pourrait être enfin l’occasion de s’évader pour des jeunes particulièrement éprouvés par la crise sanitaire. Certains d’entre eux vont pouvoir bénéficier d’une aide de l’État pour leur départ. Grâce à un dispositif gouvernemental piloté par les chèques-vacances (ANCV), leur séjour peut être financé à 90% dans la limite de 300 euros par personne, pour une prestation réservée avant le 30 septembre 2021.

Toute l'info sur

Le 13h

Parmi eux, Yaëlle, Channez et Anaïs, étudiantes en alternance viennent de quitter Clermont-Ferrand, dans le Puy-de-Dôme, pour rejoindre Cannes dans les Alpes-Maritimes. Dans le reportage en en-tête de cet article, elles découvrent leur appartement cannois, sur les hauteurs de la ville. Elles ont réservé trois nuits et auraient dû payer 915 euros. Nos vacancières n'auraient pas pu se payer un tel séjour avec leur salaire d'alternante, 815 euros par mois, sans cette aide de l’État.

 

"Avec le dispositif, on n'a eu à payer que 91 euros, soit 30 euros par personne", explique Yaëlle. Première soirée détente au bord de la piscine. Ces vacances, même courtes, sont très importantes. "C'est pour décompresser des cours, du travail, des examens, de toute la période Covid, du couvre-feu, du confinement", souligne Anaïs.

Conditions de revenus ou de statut

Ce dispositif baptisé "Départ 18:25" a sa page dédiée sur Internet. Il est ouvert aux jeunes de 18 à 25 ans sous conditions de revenus ou de statut. Le principe : le dispositif prend la forme d’une plateforme sur laquelle il est possible de sélectionner des séjours à des tarifs accessibles. Triés sur le volet, seules les annonces avec des prix réduits sont proposées. Toutes les destinations sont accessibles : mer, montage ou ville, en France comme en Europe. 

Lire aussi

 

Pour profiter de l’indemnisation, il faut attester d'un revenu fiscal de référence inférieur à 17.280 euros par an pour une part fiscale, ou alors relever d’un des statuts suivants : étudiant boursier, alternant, en Service Civique, en contrat aidé, suivi par l’Aide sociale à l’enfance, bénéficiaire de la Garantie Jeunes. En cas d'éligibilité, le montant de l'aide est directement déduit de la facture. Il est possible de partir avec des jeunes non bénéficiaires du dispositif, et leur faire tout de même profiter de prix accessibles. 

À noter que l'aide, qui couvrait habituellement 75% du coût du séjour, a été remontée à 90% des frais en raison de la crise sanitaire.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Variant Delta : les personnes vaccinées pourraient autant le transmettre que les non-vaccinées

Ce que l'on sait de la mort de Maxime Beltra, décédé à 22 ans après une injection du vaccin Pfizer-BioNTech

"C'est comme si la vaccination ne servait à rien" : la déception des touristes face aux restrictions en Outre-mer

VIDÉO - Turquie : les images impressionnantes des feux de forêt qui ravagent la région d’Antalya

Variant Delta : la décrue qui semble s'amorcer chez certains de nos voisins est-elle de bon augure ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.