Chèque énergie : allez-vous le recevoir ?

Chèque énergie : allez-vous le recevoir ?

AIDES - Le gouvernement a débuté ce lundi sa campagne d'envoi des chèques énergie, afin d'aider les ménages modestes à payer leurs factures de gaz et d'électricité. Un dispositif encore élargi cette année à de nouveaux bénéficiaires.

Alors que la crise sanitaire assomme un certain nombre de ménages modestes, le gouvernement a décidé d'élargir la distribution du chèque énergie, qui a débuté ce lundi, à certains foyers imposables. Ce dispositif couvrant une partie des factures d'électricité, de gaz ou de fioul, ou encore des travaux de rénovation énergétique, "bénéficiera en 2021 à plus de 5,8 millions de ménages (contre 5,5 millions l'année dernière)", selon le ministère de la Transition écologique. Il peut par exemple bénéficier cette année aux résidents des EHPAD, Résidences autonomie, ESLD ou USLD. Ce chèque énergie 2021 sera valable jusqu'au 31 mars 2022.

Qui est éligible ?

Le chèque énergie s'avère une aide nominative au paiement des factures d'énergie du logement. Il est attribué sous conditions de ressources, c'est-à-dire que son montant est calculé en fonction de votre revenu fiscal de référence (RFR) et de votre consommation. Il varie de 48 euros à 277 euros par an, et est ouvert aux ménages dont le RFR par unité de consommation (une personne constitue 1 unité, la deuxième 0,5 et chaque personne supplémentaire 0,3) est inférieur à 10.800 €. Un seuil qui a été rehaussé de 100 euros cette année. Vous pouvez vérifier votre éligibilité au chèque énergie grâce au simulateur proposé par le ministère de la Transition écologique. Pour cela, il faut se munir de son numéro fiscal.

Quand est-il envoyé ?

Il n'y a aucune démarche à entreprendre pour recevoir le chèque énergie. Il est envoyé automatiquement par courrier au domicile des personnes éligibles, jusqu'à fin avril, à la dernière adresse connue par l'administration fiscale selon un calendrier en fonction du département. Les premiers à en bénéficier seront notamment les ménages vivant dans le Pas-de-Calais, les Vosges, la Gironde, ou encore la Corse. Les derniers envois concerneront les départements des Alpes-Maritimes, du Tarn-et-Garonne ou encore du Vaucluse.

Comment l'utiliser ?

Le chèque énergie n'est pas encaissable auprès de votre banque. Il sert à régler directement auprès des fournisseurs d'énergie différentes dépenses (électricité, gaz naturel ou pétrole liquéfié, fioul domestique, bois, biomasse ou autres combustibles pour l'alimentation du chauffage ou la production d'eau chaude). Pas besoin d'attendre votre prochaine facture. Dès que votre chèque énergie est crédité sur votre compte client, vous pouvez l'utiliser dès à présent pour payer en ligne vos dépenses (la liste des fournisseurs acceptant le paiement en ligne est disponible sur le site du ministère de la Transition écologique, d'autres fournisseurs sont susceptibles d'accepter le paiement en ligne à l'avenir).

Pour que votre chèque énergie des prochaines années soit directement déduit de votre facture d'électricité ou de gaz, vous pouvez demander sa pré-affectation, soit en ligne, soit en cochant la case pré-affectation sur le chèque énergie avant de l'envoyer à votre fournisseur. Ce chèque peut également être utilisé pour financer des travaux d'efficacité énergétique répondant aux critères exigés pour le crédit d'impôt transition énergétique (chaudière à condensation, pompe à chaleur...).

Lire aussi

Pour tous les ménages en difficulté, compte tenu notamment de la crise sanitaire, il faut savoir que la trêve hivernale a de nouveau été prolongée cette année, jusqu'à fin mai, protégeant les particuliers des coupures pour impayés (mais pas des réductions de puissance). 

Toutefois, l'Observatoire national de la précarité énergétique se dit "très inquiet pour les douze millions de Français et de Françaises en situation de précarité énergétique aggravé par cette crise sanitaire" et "sollicite le versement d'une aide exceptionnelle en leur direction". Il propose des "mesures significatives", qui pourraient "par exemple se traduire soit par l'abondement des FSL (Fonds de solidarité logement), soit par le versement exceptionnel d'un second chèque énergie, dont le montant serait susceptible d’atteindre le doublement du montant actuellement versé".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

42 jours au lieu de 28 entre deux doses de Pfizer et de Moderna : sur quoi se base Olivier Véran ?

Le vaccin Johnson & Johnson arrive ce lundi en France : ce qu'il faut savoir

Éruption de la Soufrière à Saint-Vincent : des milliers d'évacuations dans la panique

EN DIRECT - Le pic de la 3e vague atteint ? "Nous devons encore tenir", prévient Véran

Dîners clandestins : Brice Hortefeux plaide la bonne foi, Alain Duhamel se dit "piégé"

Lire et commenter