Le Grand format : les artisans investissent les réseaux sociaux

Le Grand format : les artisans investissent les réseaux sociaux

REPORTAGE - Il y a un an, trois quarts des artisans avaient dû cesser leur activité à cause du confinement. Depuis, d’anciens salariés sont devenus autoentrepreneurs. Et proposent leurs services sur des sites Internet, des plateformes d’entraides entre voisins.

Cette étudiante doit faire changer un interrupteur électrique. Elle a choisi de passer par une plateforme d'entraide entre particuliers. En fait, ce n’est pas un particulier qui arrive mais un professionnel. Cet électricien a créé sa propre société en janvier dernier, il est autoentrepreneur. Ramdane Mahadine, sis à Saint-Herblain (Loire-Atlantique), précise : "Anciennement, j’ai été électricien chez Engie. Et avec le confinement et tout ça, j’ai déjà eu une baisse d’activité. Du coup, je me suis mis à mon compte”. Il paye un abonnement de 30 euros par mois, ce qui lui permet d’accéder aux annonces et de proposer ses prestations à un tarif attractif. 

Pour changer cette prise, il facture 50 euros à la cliente, pièces, main-d’œuvre et déplacement compris. “Ça a été très rapide, efficace”, commente la cliente. “N’hésitez pas à laisser un avis”, suggère-t-il à l’étudiante. En effet, il trouve 80% de sa clientèle grâce à cette plateforme.

Toute l'info sur

Coronavirus : l'impact économique de la pandémie

On est loin de l’esprit initial d'entraide entre particuliers. Nous sommes allés chez le leader de ces plateformes de services. Sur son site, les pros sont clairement identifiés grâce à un logo violet. Actuellement, la part des professionnels représente 30% des inscrits. Beaucoup se sont reconvertis pendant la crise.

Découvrez l'intégralité de ce document dans la vidéo ci-dessus.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Aujourd’hui, je me dis : plus jamais" : ces infirmières qui, après un an de Covid, ont rendu leur blouse

EN DIRECT - Covid-19 : Castex envisage "des mesures supplémentaires" face à la situation au Brésil

EXCLUSIF - Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, sort du silence ce soir sur TF1

Une personne tuée et une blessée devant un hôpital du 16e arrondissement de Paris, le tireur en fuite

"Sofagate" : la mise en garde d'Ursula von der Leyen à Charles Michel

Lire et commenter