Lutte contre la désertification bancaire : des distributeurs de billets... à louer

Lutte contre la désertification bancaire : des distributeurs de billets... à louer

PARADE - Ces dernières années, le nombre de distributeurs de billets a spectaculairement baissé en France. Certaines communes ont choisi une solution originale puisque les banques ne veulent plus en installer. Pourquoi ne pas les louer ?

"C'est vraiment très pratique parce que jusqu'ici, on avait besoin de faire quelques kilomètres pour trouver un distributeur", apprécie un habitant de Porcheville, interrogé par les équipes de TF1 dans le reportage en tête de cet article. La tirette qui vient d'être installée dans son village des Yvelines - il en était privé depuis quinze ans - apporte une petite révolution pour les riverains.

Toute l'info sur

Le 20h

La machine n'a pas été installée par une banque. La mairie la loue depuis le mois d'octobre à une entreprise de transport de fonds. Coût de l'installation : 20.000 euros, loyer mensuel : 1150 euros. Tout cela à la charge de la commune. Un investissement de taille qui porte ses fruits.

150 communes ont déjà franchi le pas

"On tablait sur les 1000 retraits et on a réussi à les atteindre. On est satisfait, aussi bien les habitants que la municipalité", se réjouit Frédéric Heurteloup, conseiller municipal (SE) de ce village de la région parisienne. Installer un distributeur, c'est aussi redynamiser les commerces à proximité. La fleuriste Nadège de Saint Jores assure que son nombre de clients a augmenté : "Les gens s'arrêtent du fait qu'il y ait un Dab [distributeur de billets, NDLR]à proximité".

Comme Porcheville, 150 communes ont déjà franchi le pas et ce nombre pourrait très vite augmenter. Au salon des maires, ce mercredi, les deux sociétés qui louent les distributeurs suscitent l'intérêt. Louer est en effet la seule option pour Frédéric Rouet, maire (SE) de Villes-sur-Auzon dans le Vaucluse. Les banques refusent en effet d'installer un distributeur dans sa commune de 1300 habitants.

Lire aussi

Cette solution pourrait intéresser des grandes villes, elles aussi concernées par la diminution du nombre de distributeurs. Depuis 2010, 11.000 de ces machines ont disparu, dont près de 4000 sur les trois dernières années. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" la finale : c'est Tayc qui l'emporte face à Bilal Hassani !

Variant "Omicron" : "S'il y a un cas en Belgique, il y en a déjà en France"

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 37.000 cas détectés ces dernières 24 heures en France

VIDÉO - À Marseille, Éric Zemmour termine son périple chahuté par un échange de doigts d'honneur

En évoquant "l'autonomie" de la Guadeloupe, Sébastien Lecornu fait des vagues

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.