"Made in France" : méfiez-vous des fabricants qui jouent avec les mots

"Made in France" : méfiez-vous des fabricants qui jouent avec les mots

Le drapeau français apparaît sur de plus en plus des produits notamment alimentaires. Le "made in France" fait vendre, surtout depuis l'arrivée de l'épidémie. Mais est-ce vraiment le cas ?

Des drapeaux tricolores, des cartes de France ou des noms qui fleurent bon le territoire, ils ont envahi les rayons de supermarché. Les consommateurs préfèrent acheter français. "C'est pour sauver l'emploi", nous fait savoir un senior. "Il faut vraiment regarder sur l'étiquette, c'est très compliqué. Parce qu'en fait, on est souvent trompé par le petit logo marketing et publicitaire", avertit une femme.

Toute l'info sur

Le 20h

Vous n'êtes donc pas certain que ces produits sont bien 100% "made in France", vous avez raison. Démonstration avec l'association de consommateurs "foodwatch". "Ici, on a une carte de France Bleu Blanc Rouge. Ce produit-là, il faut aller chercher l'information tout en bas, écrit en tout petit : les légumes, le fromage et la muscade ne sont pas français. Mais pourtant, on met la petite carte de France au-dessus et le drapeau français. Là, ça induit en erreur le consommateur qui va dire : ah trop bien, j'achète un produit français !", indique Camille Dorioz.

L'association demande que ces deux informations soient aussi lisibles l'une que l'autre sur emballage. Nous sommes allés voir le distributeur de cette soupe. Il reconnaît que les indications sur la provenance peuvent être plus précises. "Je suis d'accord qu'il y a effectivement cette amélioration possible. Mais nous avions mis en place une jauge qui calcule le pourcentage des ingrédients français et qui est clairement visible sur notre site e-commerce", déclare le responsable marketing. Plus de détails dans la vidéo en tête de cet article.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Ce que l'on sait de la mort de Maxime Beltra, décédé à 22 ans après une injection du vaccin Pfizer-BioNTech

Une voiture percute une terrasse de bar à Paris : un mort, six blessés 

Quatrième vague : jeunes, non-vaccinés, femmes enceintes... Quel est le profil des patients hospitalisés ?

EN DIRECT - JO de Tokyo : Les volleyeurs français peuvent rêver de quarts de finale

Variant Delta : les personnes vaccinées pourraient autant le transmettre que les non-vaccinées

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.