Magasins de jouets : le rush du dernier week-end avant Noël

Magasins de jouets : le rush du dernier week-end avant Noël

Il se vend chaque année en France 219 millions de jouets, dont une grande partie à cette période de l'année. L'une de nos équipes s'est glissée dans les allées d'un magasin spécialisé en Seine-Saint-Denis pour constater ce rush du dernier week-end.

À moins d'une semaine de Noël, les magasins de jouets sont pris d'assaut. Plusieurs parents se pressent pour trouver le cadeau idéal pour leurs enfants. Mais avant l'ouverture de l'établissement, Maxime Petrone, directeur de "La Grande Récré" à Rosny-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), réunit et encourage ses collaborateurs car la journée de ce samedi va être très chargée. L'enseigne attaque le plus gros week-end de l'année. Près de 2 000 personnes sont attenduesi. " Tout le monde est là, 100% de l'effectif. On va courir, on doit gérer parfois trois ou quatre clients à la fois. Mais en même temps, on aura la satisfaction ce soir du devoir accompli", précise-t-il.

Toute l'info sur

Le WE

Le premier client de la journée est venu tôt. Il sait quel jouet il veut. Mais le mini-terrain de foot qui trônait au milieu des rayons a disparu. Aidé par une vendeuse, il a pu finalement trouver l'objet tant convoité. En moins de trente minutes, les allées du magasin de jouets de Rosny-sous-Bois se remplissent. Mais il ne faut pas dépasser les 175 personnes autorisées à l'intérieur. Avec des rayons interminables et des milliers d'idées de cadeaux, il n'est pas facile de choisir. Mieux qu'une lettre au père Noël, la technique est simple, observer l'enfant et acheter ce qui lui plait. "On a envie de faire plus que d'habitude. Et montrer que même s'il y a la maladie, la fête est toujours là. Et voilà, on va quand même fêter Noël", souligne une mère de famille.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la France a rapatrié plus de 20.000 personnes bloquées au Maroc

Covid-19 : plus de 10.000 patients hospitalisés, "la situation est en train de s'aggraver", annonce Olivier Véran

"Je ne suis plus le journaliste, l'écrivain, je suis candidat", affirme Eric Zemmour sur TF1

VIDÉO - Los Angeles : le fiasco de "The One", la maison la plus chère du monde

"Cela ne va pas le faire" : pessimisme sur l'efficacité des vaccins anti-Covid existants face à Omicron

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.